Le Sidney Crosby des chevaux en ville

Pour la troisième fois depuis sa renaissance à... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

Pour la troisième fois depuis sa renaissance à Trois-Rivières, le Prix d'été se tiendra ce dimanche à l'Hippodrome 3R. On retrouve sur la photo Claude Lévesque, président du Club jockey du Québec, Vincent Trudel directeur général du Club jockey du Québec, et Benoît Côté, président d'honneur de l'événement.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Il devrait y avoir foule à l'Hippodrome 3R ce dimanche avec la tenue du quatrième Prix d'été, le plus gros événement de la saison dans le monde des courses de chevaux attelés. Et pour l'occasion, le record de piste pourrait bien être fracassé avec la venue d'un des meilleurs chevaux de quatre ans en Amérique du Nord, Wiggle It Jiggleit.

L'année dernière, la bête originaire de l'Indiana a réalisé un record du monde sur la distance d'un demi-mille. En carrière, elle a amassé plus de 3 M$ en gains et a été nommée le cheval sous harnais de l'année en 2015 au sud de la frontière. Les dirigeants du Club jockey du Québec, propriétaire du cercle de course trifluvien, se frottent les mains d'avoir pu attirer un tel nom pour la course principale dont la bourse sera de 200 000 $.

«C'est comme si Sidney Crosby venait jouer ici. Les gens vont s'en rappeler», lance le président du conseil d'administration du CJQ.

Wiggle It Jiggleit est à ce point rapide que déjà, on estime que si la météo le permet, il ne serait pas étonnant que le record de piste de 1:50,3 tombera. À la condition que le cheval soit intéressé à faire de même. C'est que les quatre autres bêtes qui seront du départ lors de cette course pourraient avoir du mal à l'approcher.

«Pour les records de piste, ce qui est important, c'est le challenge. Si personne ne le challenge, il pourrait se contenter que de gagner. Mais je m'attends à ce que deux des autres chevaux soient agressifs. Ça pourrait nous donner un mile très rapide», analyse Daniel Delisle, expert en la matière et journaliste pour le CJQ.

On espère attirer entre 4500 et 6000 personnes lors de ce programme de 12 courses dédié aux chevaux de 4 ans, dimanche.

Plus de détails dans Le Nouvelliste de jeudi

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer