Un hommage pour Marcel Jobin

Marcel Jobin a été ému par l'hommage organisé... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Marcel Jobin a été ému par l'hommage organisé par ses compagnons de course durant le demi-marathon qui porte son nom à Saint-Boniface.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Quarante ans après sa participation aux Jeux olympiques de Montréal, en 1976, les marques d'attention continuent de pleuvoir sur Marcel Jobin.

Plus tôt cet été, le marcheur olympique avait été désigné ambassadeur de la délégation de la Mauricie pour les Jeux du Québec. Puis, ce week-end, ses compagnons de course ont décidé de lui rendre hommage dans le cadre de la 20e édition du demi-marathon qui porte son nom, à Saint-Boniface.

Dans les instants précédant la course, l'olympien de 74 ans a été surpris par ses amis qui avaient décidé d'enfiler leur pyjama pour l'épreuve, en honneur du surnom de «Fou en pyjama» qui avait été attribué à Jobin lors de sa préparation olympique.

«À vrai dire, nous avons été surpris par lui qui nous a vus enfiler nos pyjamas dans le stationnement! Il est tellement ratoureux!», a rigolé Christian Hart, membre du club Milpat et instigateur de l'hommage.

Ce dernier a d'ailleurs tenu des propos fort élogieux envers son partenaire de course.

«Je tenais surtout souligner à quel point il est humain avec tout le monde. Que l'on soit un débutant en course à pied ou encore un gagnant du marathon de Montréal comme Nicholas Berrouard, il a toujours une oreille attentive et est toujours prêt à donner conseil», a-t-il vanté.

«Marcel avait l'air pas mal ému par ce petit hommage qui se voulait aussi un remerciement pour tout ce qu'il fait. Il est toujours prêt à participer à un entraînement, à manger de l'asphalte!»

Charlebois s'impose

Dans le volet compétitif de l'événement, l'épreuve-reine du demi-marathon a été remportée par Patrick Charlebois qui a complété les 21,1 km en 1:20:58. Au fil d'arrivée, le vainqueur a devancé Yves Ménard (1:21:39) et Jean-François Masson (1:22:18).

Chez les femmes, la victoire est allée à Louise Voghel (1:33:45) qui a devancé Line Lavergne (1:40:12). Le podium a été complété par Julie Francoeur (1:40:55).

Au 10 km, Denis Lambert et Rosemarie Gélinas ont été couronnés à l'instar de Raphaël Dufresne et Marie-Soleil Guillemette au 5 km.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer