Aigles et Castors à égalité

Jean-Philippe Lemay... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Jean-Philippe Lemay

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Castors de Charlesbourg donnent bien du fil à retordre aux Aigles. Après avoir gagné les deux premiers matchs, les équipiers de Jean-Philippe Lemay ont vu leurs rivaux les imiter, de sorte qu'il y a égalité 2-2 dans cette série quatre de sept.

Les Castors ont provoqué cette égalité en l'emportant 8-7 dimanche, marquant le point décisif à leur dernier tour au bâton.

«Cette série est très serrée. Tous les matchs ont été décidés par un point. Les Castors nous ont fait goûter à notre propre médecine au cours des deux derniers duels», analysait Lemay, déçu de l'issue du match de dimanche compte tenu que son club avait lancé les hostilités avec une manche de quatre points.

«L'offensive a fait un super job, la défensive a été impeccable. Malheureusement, on n'a pas été en mesure d'éviter la grosse manche au monticule. Ça s'est passé en quatrième et à partir de là, le momentum a changé de côté. En septième, les Castors ont mis de la pression et ils ont réussi le point gagnant. Dommage, j'ai bien hâte que notre équipe soit en mesure de tout mettre ensemble. Il faut maintenant se préparer pour le prochain match.»

Les deux clubs se retrouvent mardi à Maskinongé. Lemay reviendra avec son as Philippe Saad au monticule. «C'est devenu un deux de trois, avec deux matchs à la maison. C'est loin d'être un mauvais scénario. Je l'ai dit avant le début de la série et je le répète, ''que le meilleur gagne''».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer