Le gris et le vert s'imposent à Rio

L'eau du bassin olympique du plongeon a tourné... (Photo Matt Dunham, AP)

Agrandir

L'eau du bassin olympique du plongeon a tourné au vert dans la nuit de lundi à mardi.

Photo Matt Dunham, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Les Jeux olympiques de Rio de Janeiro, jusqu'ici baignés de soleil, ont tourné au gris et au vert, mercredi.

Une pluie hivernale est tombée sur la ville mais l'attention s'est surtout focalisée sur les raisons pour lesquelles les bassins de plongeon et de water-polo au Parc aquatique Maria-Lenk ont pris des allures d'aquariums négligés.

La troisième journée du tournoi de water-polo masculin s'est amorcée dans une eau verdâtre, bien que pas aussi brouillée que celle du plongeon. Elle était pourtant d'un bleu cristallin la veille.

Reste à savoir si la couleur de l'eau a eu un rôle à jouer dans la surprenante victoire des Britanniques Jack Laugher et Chris Mears au tremplin snchronisé de 3 m. Laugher et Mears ont obtenu 454,32 points, et ils ont devancé les Américains Sam Dorman et Mike Hixon. Les Chinois Cao Yuan et Qin Kai, qui espéraient mener leur pays à un balayage des huit médailles d'or des Jeux de Rio, ont dû se contenter de la troisième place, avec un score de 443,70.

La qualité de l'eau des Jeux olympiques de Rio a été un sujet épineux, mais il s'agissait de celle de l'océan et des lagons, pas l'eau des piscines. Les organisateurs ont parlé d'une «prolifération des algues» tout en insistant sur le fait que les athlètes ne courent aucun risque.

Dans la piscine, mercredi soir, le Kazakhe Dmitriy Balandin a prouvé qu'il était possible de gagner une course du huitième corridor, alors qu'il a remporté le 200 mètres brasse en 2:07,46. Balandin, qui avait inscrit un temps de qualification de 2:08,20, a devancé l'Américain Josh Prenot par sept centièmes de seconde. Le favori de l'épreuve, le Japonais Ippei Watanabe, n'a pu faire mieux que la 6e place, en 2:07,87.

Une autre surprise, quoique de moindre ampleur, a été réalisée en finale du 200 mètres papillon, chez les femmes, avec la victoire de l'Espagnole Mireia Belmonte Garcia. Elle l'a emporté par trois centièmes de seconde devant l'Australienne Madeline Groves.

Kyle Chalmers, de l'Australie, est sorti victorieux de la finale du 100 mètres style libre, en 47,58, devant le Belge Pieter Timmers (47,80) et l'Américain Nathan Adrian (47,85). L'Américain Michael Phelps (1:55,78) et son compatriote Ryan Lochte (1:56,28) ont quant à eux réussi à se qualifier pour la finale du 200 mètres quatre nages individuel en obtenant respectivement le premier et le deuxième temps des demi-finales.

Disciplines annulées

Sur le front des compétitions, la pluie et les routes glissantes étaient au menu. Les vents forts ont secoué les palmiers le long de la côte et soulevé les vagues sur le pittoresque lagon où toutes les régates d'aviron ont été reportées pour une deuxième fois cette semaine. Devant ces rafales, les rameurs ont rangé leurs rames pour la journée.

Tous les matchs de tennis ont également été reportés. En soccer masculin, l'Argentine aurait sans doute souhaité bénéficier d'une journée de congé, mercredi. Un verdict nul de 1-1 contre le Honduras a éliminé les Argentins du tournoi olympique. Le Honduras a mérité son billet pour les quarts de finale, tout comme le Portugal, qui a également soutiré un verdict nul de 1-1 contre l'Algérie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer