Une dernière performance à faire oublier pour les Alouettes

Les Alouettes ont été massacrés par les Lions... (La Presse)

Agrandir

Les Alouettes ont été massacrés par les Lions le 4 août.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Deux équipes qui connaissent un difficile début de saison croiseront le fer jeudi en Alberta, mais l'une d'elles devrait bénéficier d'un peu de renfort à l'attaque.

Pendant que l'offensive des Alouettes de Montréal (2-4) connaît de sérieux ratés, avec une piètre moyenne de 19,7 points par match - la pire de la Ligue canadienne de football - les Eskimos d'Edmonton (2-4) devraient compter sur le retour du centre Justin Sorensen jeudi soir.

Un costaud de six pieds huit pouces et 310 livres, Sorensen a raté deux matchs après avoir subi une luxation d'une épaule dans un revers de 37-31 des Eskimos contre les Tiger-Cats de Hamilton, le 23 juillet. Il s'agissait de la première de trois défaites consécutives pour les champions en titre de la Coupe Grey.

Son retour signifie que les Eskimos compteront sur une ligne à l'attaque intacte, ce qui laissera plus de temps au quart Mike Reilly pour accomplir sa besogne.

«C'est énorme, a déclaré Reilly au sujet du retour de Sorensen. Il est la pièce-maîtresse de notre ligne à l'attaque. De pouvoir compter sur nos cinq joueurs va beaucoup aider au chapitre de la protection.»

Sorensen ne croit pas qu'un seul joueur peut faire la différence entre la victoire et la défaite, mais il reconnaît que son retour apportera une stabilité à la ligne à l'attaque qui est essentielle à ses succès.

«La stabilité est probablement l'élément le plus important pour une ligne à l'attaque, note Sorensen. Les meilleures lignes offensives sont celles dont les joueurs évoluent ensemble depuis longtemps.»

Quant aux Alouettes, ils tenteront de faire oublier leur revers par une marge de 20 points la semaine dernière contre les Lions de la Colombie-Britannique, à domicile.

«Nous sommes prêts pour ce match comme pour n'importe quel autre cette saison, a affirmé le receveur B.J. Cunningham. Notre objectif est de gagner chaque semaine.»

«Pour y parvenir, nous devons bien exécuter nos jeux et avancer le ballon aussi profondément que possible en zone défensive. Si nous faisons tous notre travail et exécutons nos jeux, nous pouvons gagner cette rencontre.»

Message clair

Mardi, l'entraîneur-chef des Eskimos, Jason Maas, a lancé un défi à ses joueurs leur demandant de passer de la parole aux actes. Maas croit que la présence de Sorensen va aider les Eskimos.

«Il est un batailleur, un vétéran qui comprend notre système mieux que quiconque. Il permet à tout le monde de gagner en confiance. Il faut de la stabilité, il faut une voix et je crois sincèrement que son retour va nous aider.»

Maas a répété que les Eskimos doivent améliorer leur niveau de concentration, réduire les punitions qui ont régulièrement nui à l'attaque et accepter la responsabilité de leurs performances.

«Il faut penser en fonction du moment présent, à ce qui créé nos problèmes, et il faut trouver des solutions. L'objectif est de s'améliorer en tant qu'équipe.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer