De l'aide pour Pacioretty

La dernière saison a été pénible pour le... (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

La dernière saison a été pénible pour le capitaine du Canadien Max Pacioretty, mais selon lui, elle s'est tout de même avérée très formatrice.

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Terrebonne

Michel Therrien regardait le soleil radieux qui plombait sur le Club Le Mirage mardi matin, et il n'a pu s'empêcher de lancer qu'il s'agissait peut-être d'un présage positif en vue de la saison 2016-17 du Canadien.

«J'aime les changements que nous avons faits au cours de l'été, que ce soit Shea Weber, Andrew Shaw, Alexander Radulov et aussi Al Montoya, qui va ajouter de la profondeur dans les buts. On a changé un peu l'image de notre équipe», a-t-il mentionné.

Therrien était particulièrement emballé de parler de Weber, qu'il avait rencontré pour la première fois la veille, à Brossard.

«Pour Marc, c'était une décision très difficile, mais on ne pouvait laisser passer l'opportunité d'aller chercher un défenseur du calibre de Shea Weber. Il apporte beaucoup. Il a une bonne présence, il est capable de faire une bonne relance, et il a un tir foudroyant. Il est à l'apogée de sa carrière, il a de l'expérience. Il a joué de grosses minutes pour le Canada, alors qu'il se battait pour la médaille d'or et c'est lui qui devait faire la différence par son jeu. Il est habitué à ce genre de pression. On pense qu'avec Weber, notre équipe s'est améliorée», estime Therrien.

Ce leadership pour lequel Weber est renommé viendra aider le capitaine Max Pacioretty, affirme d'ailleurs l'entraîneur-chef.

«Shea va faire de Max un encore meilleur capitaine. Max a beaucoup appris l'année dernière. Avec Shea à ses côtés, il va non seulement aider Max, mais aussi nos jeunes défenseurs et nos jeunes vétérans.»

Également présent au tournoi de golf de son entraîneur-chef, Pacioretty abondait dans le même sens.

«Avec toutes les additions, je ressentirai moins de pression à titre de capitaine. J'aurai de l'aide. Shea est reconnu comme l'un des meilleurs capitaines depuis plusieurs années. Et ce n'est pas tous les jours que vous avez l'opportunité de mettre la main sur un joueur qui a gagné deux coupes Stanley, comme Andrew Shaw. Ce sont des expériences qui apportent plus que les gens peuvent le réaliser.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer