Une conquête riche en émotions

Elissa Alarie, au centre, a fièrement posé en... (Courtoisie)

Agrandir

Elissa Alarie, au centre, a fièrement posé en compagnie de ses coéquipières médaillées de bronze Kyla Moleshi et Ashley Steacy.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Elissa Alarie ne rentrera peut-être pas des Jeux olympiques de Rio avec une médaille dans ses valises, mais elle reviendra au pays la tête bourrée de souvenirs impérissables de cette conquête historique de la médaille de bronze en rugby féminin à laquelle elle a le sentiment concret d'avoir contribué.

Assise dans les gradins, à quelques mètres de ses coéquipières de l'équipe nationale de rugby à 7, la Trifluvienne de 30 ans était aux premières loges lundi pour savourer la victoire du Canada 33-10 face à la Grande-Bretagne dans le match pour la troisième position.

«C'était complètement fou. J'ai vécu des montagnes russes d'émotions pendant les trois jours de compétition. Je suis vraiment fière de mes coéquipières et de tout le programme de Rugby Canada. Tout le monde a travaillé tellement fort pour se rendre là», a-t-elle commenté en entrevue téléphonique avec Le Nouvelliste depuis le Brésil.

Contrainte de regarder l'action depuis les estrades en raison de son statut de réserviste - seulement 12 joueuses ont été sélectionnées dans l'alignement officiel de l'entraîneur John Tait - elle est en effet passée par toute la gammes de émotions depuis samedi.

Après deux victoires faciles face au Brésil (38-0) et au Japon (45-0), les Canadiennes ont frappé un mur lors de leur dernier match préliminaire, encaissant un revers de 22-0 contre les Britanniques.

Les sourires sont cependant rapidement revenus lorsque les représentantes de l'unifolié ont écarté la France 15-5 en quarts de finale.

Puis, après une défaite sans appel de 17-5 en demi-finale devant les éventuelles championnes australiennes, le Canada avait l'occasion de prendre sa revanche contre la Grande-Bretagne. La réponse a été sensationnelle pour finalement offrir le bronze à la nation.

«Dans la défaite contre la Grande-Bretagne la veille, les filles semblaient nerveuses. Mais tout peut changer très vite en rugby à 7 et elles l'ont bien prouvé en jouant un super match. C'était une énorme fierté de voir les filles jouer à la hauteur de leur talent.»

Après cette victoire historique, Alarie et l'autre réserviste canadienne Sara Kaljuvee ont pu se joindre à leurs coéquipières pour vivre l'euphorie olympique. Un véritable moment d'extase pour la Trifluvienne qui a culminé lorsque Kelly Russell lui a enfilé sa médaille de bronze à son cou.

«Tout le monde célébrait et se serrait dans ses bras. C'était très émotif, il y a eu des larmes. Et c'est à ce moment que Kelly m'a prêté sa médaille pour que je la porte dans mon cou. C'étai incroyable. Je vais me rappeler de ce moment toute ma vie.»

Évidemment, Alarie ne se cache pas pour dire qu'elle aurait aimé avoir l'occasion de fouler le terrain lors du tournoi olympique. Cependant, comme le Canada a été épargné par les blessures lors de cette courte mais intense compétition, les services de la demie de mêlée trifluvienne n'ont pas été requis.

«Ça fait partie de la game. Tout au long du tournoi, je me tenais prête. Je gardais mes jambes actives pendant les matchs. Je pratiquais avec les filles, je me sentais partie intégrante de l'équipe.

Tu ne veux jamais souhaiter de blessure à personne, mais j'espérais vraiment avoir la chance de jouer. L'occasion ne s'est pas présentée, ça fait partie de la vie d'athlète... Chose certaine, je vais rentrer à la maison la tête haute et surtout heureuse d'avoir fait partie de l'histoire.»

À 30 ans, Elissa Alarie indique ne pas avoir présentement la tête à songer à son avenir. Elle doit rentrer au bercail mercredi avant de s'offrir un peu de repos avec ses proches à la suite d'une semaine certes fertile en émotions mais surtout... inoubliable.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer