Matteo Mancosu fait revivre les beaux jours de Di Vaio

Matteo Mancosu et Michael Salazar... (PHOTO GRAHAM HUGHES, PC)

Agrandir

Matteo Mancosu et Michael Salazar

PHOTO GRAHAM HUGHES, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne

Le gardien de l'Impact Evan Bush a avoué avoir eu un sentiment de déjà-vu, samedi soir au stade Saputo, quand il a entendu l'arbitre siffler un hors-jeu contre l'attaquant italien Matteo Mancosu dès la deuxième minute de jeu.

« J'ai ri dans ma barbe parce que ça devait arriver 10 fois par match à Marco [Di Vaio, l'ancienne vedette de l'équipe], a raconté Bush, après la victoire de 1-0 des siens face au Dynamo de Houston. Il a un style semblable. Comme beaucoup d'Italiens, il reste en maraude sur la ligne défensive pour obtenir des chances. »

Et des chances, Mancosu en a eu beaucoup face au Dynamo, avant de finalement marquer l'unique but du match à la 76e minute.

Il a été lancé seul devant le gardien Joe Willis à deux reprises en première demie et il a terminé le match avec huit tirs tentés dont trois cadrés.

Le capitaine Patrice Bernier a noté après la partie que Mancosu avait probablement fait bouger les cordages sur l'occasion la plus difficile qu'il avait obtenue. Mancosu a alors fait rebondir le ballon deux fois dans les airs pour pivoter autour du défenseur Jalil Anibaba, avant de battre Willis du côté éloigné.

« Quand j'ai vu l'enchaînement, je savais qu'il allait marquer, car il cadre très souvent ses tirs, a pour sa part raconté le défenseur Hassoun Camara. Il semble savoir exactement où le filet se situe, même s'il ne le regarde pas. »

Camara a eu des bons mots pour Mancosu, qui semble avoir rapidement cliqué avec ses coéquipiers.

« C'est un garçon intelligent, posé, qui ne parle pas beaucoup dans le vestiaire, mais qui est très ouvert et à l'écoute », a-t-il dit au sujet de l'Italien de 31 ans, acquis le 7 juillet dernier du Bologna FC via un prêt.

« J'ai été le premier à parler avec lui quand il est arrivé et on a discuté pendant une heure. Il a démontré une volonté de bien faire avec nous et il mérite amplement d'être sous la lumière ce soir [samedi]. »

Le nom de Di Vaio est souvent revenu dans les discussions au sujet de Mancosu après la rencontre. L'ancien joueur désigné de l'Impact avait accumulé 34 buts en 76 matchs dans l'uniforme bleu-blanc-noir, dont plusieurs sur des longues remises derrière la ligne défensive adverse. Mancosu a déjà deux buts au compteur après seulement quatre parties en MLS.

« Matteo a le profil d'un joueur qui est capable d'aller derrière la ligne défensive adverse avec un bon synchronisme et il peut compléter les jeux, a mentionné l'entraîneur-chef Mauro Biello, décrivant un profil semblable à celui de Di Vaio. Les joueurs vont apprendre à se synchroniser avec lui et il ne peut que continuer à s'améliorer. »

Biello a aussi admis que l'idée d'opter pour un schéma tactique à deux attaquants avec Mancosu et Didier Drogba était intéressante.

« Matteo a un profil différent de Didier. Il va courir derrière la ligne, tandis que Didier excelle pour récupérer des ballons. Il y a un équilibre entre les deux, a noté Biello. Matteo peut aussi jouer sur le flanc. Nous allons continuer à travailler pour trouver la bonne formule. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer