La boxe olympique québécoise est en deuil

Lucie Chiasson... (Facebook)

Agrandir

Lucie Chiasson

Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La Fédération québécoise de boxe olympique a perdu une de ses pionnières mardi soir, alors que la Trifluvienne Lucie Chiasson est décédée des suites d'un cancer.

Mme Chiasson a pavé la voie à de nombreuses femmes dans le monde de la boxe, alors qu'elle a su faire sa place dans un sport généralement réservé aux hommes.

La Trifluvienne est devenue, au début des années 2000, la première femme à arbitrer une compétition de boxe au niveau national. Celle qui siégeait au comité des officiels de la fédération québécoise est également devenue, en 2007, la première canadienne à officier une compétition sur la scène internationale à Guyaquil en Équateur.

Le monde de la boxe québécoise perd non seulement quelqu'un qui a marqué son sport, mais également une dame connue et aimée de tous. Selon son frère et vice-président de la Fédération québécoise de boxe olympique, Pierre Chiasson, Mme Chiasson était très respectée de tous. «Lucie est entrée dans le monde de la boxe à l'âge de cinq ans. Elle aimait ce sport et s'impliquait énormément. Les gens l'appréciaient beaucoup car elle était très généreuse de son temps envers les gens.»

De son côté, François Pratte connaissait Mme Chiasson depuis près de 20 ans. Ce que le boxeur de Eye of the Tiger Management retient le plus de l'ancienne officielle est sa passion pour sa discipline. «Lucie était la tante d'une de mes amis qui restait près de chez moi à l'époque. C'est elle qui m'a fait écouter mes premiers galas de boxe et qui, en quelque sorte, m'a donné la piqûre. Lorsque j'ai commencé à boxer, elle me suivait dans mes compétitions. J'ai beaucoup de respect pour cette grande dame et son décès m'attriste énormément.»

Lucie Chiasson aura donc marqué son sport autant sur le ring qu'à l'extérieur. Des dizaines d'amateurs se sont empressés de lui rendre un dernier hommage sur la page Facebook de la fédération de boxe, lors de l'annonce de son décès.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer