Baseball junior: les Aigles corrigent les Voyageurs

Le gérant des Voyageurs Martin Pouliot a eu... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Le gérant des Voyageurs Martin Pouliot a eu une sévère prise de bec avec les officiels en quatrième manche.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Maskinongé) Les Aigles ont repris là où ils avaient laissé dans le deuxième match jeudi soir au stade de baseball de Maskinongé. Les Trifluviens ont servi une correction aux Voyageurs de Saguenay 12-3 pour prendre les devants 2-1 dans la série trois de cinq.

Trois-Rivières a profité des largesses du partant Kevin Fortin pour se forger une avance considérable dès la manche initiale. Christopher Bellemare a d'abord été atteint par un tir alors que les buts étaient tous occupés à la suite de trois buts sur balle accordés par l'artilleur des Voyageurs. Puis, Chandi Brazeau a sauté sur une rapide de Kevin Fortin pour vider les sentiers avec son premier triple des présentes séries et ainsi porter la marque à 4-0 pour les locaux.

Alors que le pointage était de 5-0 en quatrième manche , les visiteurs sont allés d'une poussée de trois points. Les Voyageurs ont tiré profit d'une erreur du joueur de troisième but des Aigles, Françis Désilets, pour réduire l'écart à deux points. Le partant Frédérick Fauteux a toutefois fermé la porte par la suite, alors qu'il a fait de Simon Tremblay sa sixième victime sur des prises de la soirée pour mettre fin à la menace.

Fauteux a effectué un boulot colossal au monticule pour les Aigles. Le gaucher a accordé seulement un point mérité en six manches de travail en plus d'enregistrer un impressionnant total de dix retraits au bâton.

L'offensive des Aigles a quant à elle poursuivi son travail de démolition en ajoutant sept points au tableau, dont une longue balle de Christopher Bellemare, en route vers un gain facile.

«On a vraiment connu une fin de match explosive. Les voyageurs nous ont mis sur les talons en quatrième, mais on a bien répondu par la suite», soulignait le gérant Jean-Philippe Lemay.

Le pilote des Aigles avait également de bons mots pour son vétéran Frédérick Fauteux, qui a connu une excellente sortie malgré la commande qui l'attendait. «L'enjeu était élevé ce soir. Si on perdait, on retournait au Saguenay et on faisait face à l'élimination. Frédérick a relevé le défi avec brio.»

Dans l'abri des visiteurs, le gérant des Voyageurs semblait encore se poser des questions à la suite de la décision de l'arbitre d'accorder un coup sûr à Brazeau sur son ballon en quatrième manche.

«Cette décision a fait mal. Ils ont marqué trois points là-dessus. Nous croyions que notre voltigeur avait capté la balle mais l'arbitre ne semblait pas partager cet avis. Ç'a été un point tournant dans le match» analysait Martin Pouliot, qui ajoutait toutefois que son équipe a été dominée lors du reste de la rencontre.

Le quatrième chapitre de cette série trois de cinq sera présenté vendredi soir au stade Richard-Desmeules de Saguenay. Les Trifluviens tenteront alors d'envoyer les Voyageurs en vacances devant leurs partisans.

Pour l'occasion, ce sera le vétéran de 22 ans Martin Gagnon qui sera au monticule pour les Aigles. Il sera confronté à Jean-Michel Tremblay du côté des Voyageurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer