Des erreurs coulent les Alouettes

Kevin Glenn a été limité à une passe... (PC)

Agrandir

Kevin Glenn a été limité à une passe de touché face aux Lions.

PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Les Alouettes de Montréal avaient encore des choses à prouver à leurs partisans et ils n'ont pas répondu aux attentes, jeudi.

Coulés par de coûteuses erreurs, les Oiseaux ont baissé pavillon 38-18 face aux Lions de la Colombie-Britannique devant 19 125 spectateurs au Stade Percival-Molson.

Kevin Glenn a réussi une passe de touché de 15 verges en direction de B.J. Cunningham et en a inscrit un autre sur une course de neuf verges.

Boris Bede a une fois de plus éprouvé des difficultés. Le botteur des Alouettes a commis une erreur coûteuse en fin de première demie et a raté un placement. Il a tout de même réussi un botté de précision de 18 verges.

La semaine dernière, la troupe de Jim Popp avait signé une éclatante victoire de 41-3 face aux Roughriders de la Saskatchewan, la pire équipe de la Ligue canadienne, mais elle n'a pu répéter l'exploit contre l'une des meilleures formations.

Le quart Jonathon Jennings et le botteur Richie Leone ont uni leurs efforts dans le camp des Lions (4-2) pour couler les Alouettes. Jennings a réussi une passe de touché de neuf verges vers Emmanuel Arceneaux tandis que Leone a réussi cinq de ses sept tentatives de placement.

Les Alouettes (2-4), qui disputaient un troisième match en 11 jours, reprendront l'action jeudi prochain alors qu'ils rendront visite aux Eskimos d'Edmonton.

Remontée interrompue

Après avoir retraité au vestiaire avec un retard de neuf points en grande partie en raison des gaffes de Bede, les Alouettes ont concédé un placement en début de troisième quart avant de montrer signe de vie. Alors que la marque était de 23-10, Glenn a pris les choses en main en parcourant lui-même les cinq verges le séparant de la ligne des buts pour réduire l'écart à six points.

Les locaux semblaient alors avoir le vent dans les voiles et la foule se mettait de la partie, mais tout s'est effondré sur le tout premier jeu du dernier quart.

Glenn a complété une passe de 11 verges à Corbin Louks, mais ce dernier a échappé le ballon. Loucheiz Purifoy passait par là et l'a récupéré pour ensuite terminer sa course 42 verges plus loin, portant la marque à 30-17 et coupant du même coup les ailes des Alouettes.

Bede a réussi un simple et concédé deux points avant que Leone ne complète la marque avec des placements de neuf et de 27 verges.

En première demie, Bede a commis un autre dégagement illégal - un troisième en deux matchs - ce qui a permis aux Lions de reprendre le ballon à la ligne de 11 verges des Alouettes. Leone a éventuellement réussi son deuxième placement du match pour faire 19-10 juste avant la mi-temps.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer