Aigles: «Si nous gardons le rythme, tout est permis»

Après leur défaite de dimanche face aux Champions...

Agrandir

Après leur défaite de dimanche face aux Champions d'Ottawa, la troupe de T.J. Stanton a pu profiter d'un congé de deux jours en raison de la pause du match des étoiles qui se déroulait à St.Paul au Minnesota.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Aigles disputeront mercredi soir leur dernier match à domicile, avant d'entreprendre un long voyage sur la route.

Au terme de l'affrontement entre Trois-Rivières et les Capitales de Québec, le Stade Stéréo Plus laissera toute la place au Grand Prix de Trois-Rivières pour les 12 prochains jours.

Après sa défaite de dimanche face aux Champions d'Ottawa, la troupe de T.J. Stanton a pu profiter d'un congé de deux jours en raison de la pause du match des étoiles qui se déroulait à St.Paul au Minnesota. Plusieurs seront surpris d'apprendre qu'il s'agissait d'une première pour les Trifluviens depuis le début du calendrier régulier.

Ce long repos tombe donc à point à l'aube du dernier mois d'activités de la saison.

«Ces deux journées de congé ont fait du bien aux gars. Plusieurs joueurs ont pu soigner des petits bobos et recharger la batterie pour le dernier droit de l'année», soulignait T.J. Stanton.

De leur côté, les Capitales n'ont pas joué depuis vendredi soir, puisque leurs deux matchs du week-end face à Sussex County ont été remis en raison de la pluie.

Le gérant des Aigles estime que ses hommes pourraient en tirer avantage, puisque les longs congés ne sont pas recommandés dans le monde du baseball. De plus, Trois-Rivières traverse de bons moments avec une fiche de 7-3 au cours des dix derniers matchs.

Il n'en demeure pas moins que les Trifluviens n'ont pas obtenu beaucoup de succès depuis le début de la campagne face à leurs rivaux québécois, contre qui ils sont sortis vainqueurs à seulement cinq reprises en 13 rencontres. Ce dernier match à domicile avant le GP3R sera loin d'être une partie de plaisir selon Stanton.

«D'un côté, ils n'ont pas joué depuis longtemps, ce qui peut être un désavantage. Mais d'un autre côté, leur personnel de lanceur sera frais et dispo. Je m'attends à ce que ce soit Karl Gélinas ou Martire Garcia au monticule pour les Capitales.»

Avec un peu plus d'un mois de baseball à jouer, les Aigles n'ont plus beaucoup de marge de manoeuvre afin de participer aux séries éliminatoires. Toutefois, Stanton rassure tout le monde que son équipe et lui sont loin d'avoir jeté l'éponge.

«Si nous gagnons la grande majorité de nos séries d'ici la fin de l'année, on ne sait jamais ce qui peut se passer. Nous avons deux grosses séries face aux Miners, qui sont tout juste devant nous au classement, prochainement. Si nous gardons le rythme que nous avons présentement, tout est permis.»

Malgré le congé de deux jours, Stanton a préféré respecter l'ordre dans sa rotation des lanceurs. C'est donc Ryan Bollinger qui sera d'office pour le duel de mercredi soir.

Les amateurs pourraient également assister aux débuts du releveur Edgar Valle, qui devrait selon le pilote des Aigles voir de l'action durant le match. La prochaine rencontre à domicile des Trifluviens aura lieu le lundi 15 août face aux Boulders de Rockland.

Pas de changement en raison du GP3R

Même si le parc de l'Exposition a été complètement remodelé en raison du GP3R, l'organisation des Aigles affirme que l'accessibilité au stade pour le match de ce mercredi sera la même que lors des dernières parties à la maison.

Les gens pourront soit accéder au stationnement par l'entrée de la piscine, de la rue de l'hippodrome ou à partir de l'entrée de la clôture au champ centre. 

Il y aura également des places supplémentaires pour le stationnement au Collège Laflèche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer