Éric Myles se fait rassurant sur la sécurité à Rio

Éric Myles...

Agrandir

Éric Myles

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Malgré tout ce qui a été dit, écrit ou rapporté concernant les problèmes de sécurité, de salubrité et de transport en marge des Jeux olympiques de Rio de Janeiro, c'est avec confiance que la délégation canadienne est arrivée au Brésil, où les Jeux de la XXXIe olympiade seront lancés vendredi.

«Ce sont des enjeux qu'on prend au sérieux. Mais malheureusement, ces situations, on les voit presque à chaque JO, a admis le Trifluvien Éric Myles, directeur exécutif du sport au Comité olympique canadien (COC). Des dossiers comme la sécurité, c'est une priorité pour nous, tout comme pour le comité organisateur, avec lequel nous avons une excellente collaboration.»

«Nous sommes aussi en étroite collaboration avec la Gendarmerie royale du Canada, ainsi qu'avec les autres pays membres de ce qu'on appelle les 'Five Eyes': les États-Unis, la Grande-Bretagne, la Nouvelle-Zélande et l'Australie.

«Il y a des règles précises qui ont été dictées aux athlètes et à leur entourage. En restant dans ce cadre-là, il n'y a pas de crainte à avoir. On s'en vient ici en confiance.»

Myles n'est pas non plus inquiété par les récentes manifestations policières. Au cours des dernières semaines, les policiers de Rio ont en quelques occasions occupé l'aéroport international Galeao, avec des affiches-chocs, sur lesquelles on pouvait notamment lire que 54 policiers avaient été tués à Rio depuis le début de l'année et que ceux qui s'y rendront pendant les JO ne seront pas en sécurité.

Ces manifestations faisaient suite au non-versement par l'État du salaire des policiers, une situation qui a été corrigée par l'octroi, il y a quelques semaines, de quelque 24 millions $US par le gouvernement.

Par ailleurs, le Brésil a promis la présence de 85 000 policiers et soldats pour patrouiller la ville et les sites de compétitions. Et tout indique qu'ils ont été déployés. La Presse canadienne a pu constater une forte présence policière et militaire sur les routes menant à Rio, ainsi qu'aux abords des sites de compétitions, des hôtels où logent les représentants des médias, ainsi qu'au centre de presse international.

«Il y a une grande collaboration entre la police et l'armée. J'étais à Rio il y a quelques semaines et rien ne laissait présager que ce qui a été promis ne serait pas en place, malgré la crise financière qui frappe le pays, a ajouté Myles. Maintenant, ce n'est pas parce que tout semble vouloir bien se dérouler de ce côté que nous allons baisser notre garde pour autant. Des gens de la GRC ont été intégrés à la délégation canadienne et les gens qui suivront nos directives, qui demeureront dans le cadre que nous avons établi, n'auront pas de problème.»

Qualité de l'eau: aucun cas canadien

La qualité de l'eau de la baie de Guanabera, où se dérouleront la plupart des épreuves aquatiques en eaux libres, a largement fait les manchettes au cours des derniers mois. Mais de ce côté aussi, Myles et le COC sont rassurés.

«Les statistiques que nous avons compilées au cours des derniers mois lors de diverses compétitions sur place sont claires: aucun athlète n'est ressorti malade d'une compétition aquatique dans la baie de Guanabara ou a souffert d'inconfort. On a aussi étudié les statistiques internationales, qui montrent des taux de maladies de l'ordre de 2 à 3 pour cent, mais dans la majeure partie de ces cas, ce n'était même pas attribuable à l'eau.

«Il y a eu des efforts considérables. C'est certain qu'on pourrait souhaiter que la situation soit différente, mais nous avons une équipe prête et bien entourée, particulièrement par l'équipe du Dr Bob McCormack, qui est le médecin en chef de la délégation canadienne. Nous préparons les Jeux de Rio depuis cinq ans. Nous avons fait nos devoirs. Avec la collaboration établie avec les autres pays et le comité organisateur, nous sommes confiants qu'au premier jour des compétitions, tout va bien aller.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer