Les Aigles surpris par les Voyageurs

Les Voyageurs ont envoyé un message clair aux... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les Voyageurs ont envoyé un message clair aux Aigles lors du premier match.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Grandement favoris pour l'emporter en première ronde, les Aigles juniors ont été ramenés sur terre lundi soir lors du premier match de la série face aux Voyageurs de Saguenay. Ils ont subi une défaite de 5-4 au Stade Stéréo Plus.

La première manche aura donné le ton dans cette rencontre. Le partant Philippe Saad, acquis des Voyageurs à la date limite des transactions, a connu sa part de difficultés, en plus de ne pas être aidé par sa défensive. Grâce à trois simples, deux buts sur balles et une erreur, les Voyageurs ont pris une avance de 3-0.

«Phil, on l'a eu et on savait qu'il ne fallait pas le laisser embarquer dans son match. Il fallait sauter sur les buts, faire des amortis et le déranger. C'était le plan de match. On est surtout fier d'avoir gagné une partie contre Trois-Rivières. On en avait perdu six en saison et deux en rencontres préparatoires. Le complexe qu'on avait de ne pas les avoir battus de l'année est disparu. Une série 3 de 5, c'est court», soulignait le pilote des Voyageurs, Martin Pouliot, après le duel.

Dans le camp adverse, le gérant Jean-Philippe Lemay a servi une sévère correction verbale à ses troupiers, et ce, sur le terrain après la partie. Il en avait long à dire sur la performance décevante de son équipe.

«Nous avons commis des erreurs mentales et d'exécution comme nous l'avons fait en fin de saison. En saison régulière, tu peux te le permettre et revenir dans le match. Mais arriver en séries éliminatoires et faire de nouveaux ces erreurs, on vient d'obtenir la preuve que ça ne pardonne pas. Et c'est aussi bien que ça arrive dans le premier match.»

La situation ne s'est pas améliorée pour les Oiseaux par la suite, puisque les visiteurs ont même réussi à prendre une avance de 5-0 en début de quatrième manche. Les carottes semblaient cuites pour ce premier match, mais les Voyageurs ont ouvert la porte à la troupe de Lemay en commettant une erreur coûteuse qui a permis aux Aigles de marquer leur premier point quand Ismaël Ballard est venu croiser la plaque après être parti du premier coussin. Deux autres points, eux aussi non mérités, se sont ajoutés au tableau d'affichage avant la fin de la manche.

La remontée tombe à plat

Les Aigles ont bien tenté la remontée en septième manche en marquant un point, en plus de remplir les sentiers avec deux retraits au tableau. Mais Simon Loranger a fendu l'air pour une troisième prise pour envoyer tout le monde à la douche.

«On arrive ce soir, quand ça compte, et on se fait battre, pestait Lemay, visiblement en furie. Si on pensait pouvoir arriver à la maison et que tout allait se passer tout seul, et bien, on s'est cogné le nez dans la porte et solidement en plus. Les leaders devront se lever dans la chambre et amener les joueurs avec eux.»

Yan Éric Tremblay a récolté la victoire, alors que Saad, la défaite. La série se poursuivra mardi soir, cette fois au stade Richard-Desmeules de Saguenay. Joey Toupin fera face à Derek Côté.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer