Canoë-kayak: direction demi-finale

Quatre rameurs du Club de canoë-kayak de Trois-Rivières... (Olivier Croteau)

Agrandir

Quatre rameurs du Club de canoë-kayak de Trois-Rivières représenteront le Canada aux Championnats du monde juniors et U23 à Minsk. On aperçoit devant, Charles-Antoine Girouard et Olivier Courchesne, ainsi que derrière Étienne Beauchesne et Anne-Sophie Lavoie-Parent.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Championnats du monde junior et U23 de canoë-kayak sont en cours à Minsk en Biélorussie et les athlètes de la région n'avaient pas l'intention que leur compétition se termine dès leur première journée d'activités. Anne-Sophie Lavoie-Parent et Olivier Courchesne ont accédé à la demi-finale dans leur catégorie respective.

Chez les juniors, Lavoie-Parent a terminé au troisième rang de sa vague de qualifications en C-1 sur 200 m, terminant à 2,656 s de la gagnante, Nadzeya Makarchanka. Elle sera donc de la demi-finale qui aura lieu samedi après-midi.

De son côté, Courchesne et Istvan Kuli se sont livré une bataille endiablée en K-1 200 m chez les juniors. Seulement un nez a séparé les deux embarcations au photo-finish, à l'avantage du Hongrois qui l'a emporté par 42 millièmes de seconde. Grâce à cette performance, Courchesne sera de retour dans le bassin samedi après-midi lui aussi.

Finalement, Étienne Beauchesne amorcera son championnat samedi après-midi lors des qualifications en K-2 sur 200 m chez les moins de 23 ans.

Le Canada aura un équipage de plus en K2 aux Olympiques

Par ailleurs, Canoe Kayak Canada enverra un équipage de K2 200 m masculin aux Jeux olympiques de Rio.

La Fédération internationale de canoë a alloué au Canada deux autres places de quota d'athlètes pour l'épreuve de vitesse à la suite de la suspension d'un athlète dans un équipage russe à cause d'infractions de dopage.

L'équipage canadien qui participera au K2 200 m masculin n'est pas encore déterminé.

La FIC a déterminé que les places de quota seraient allouées au meilleur pays non classé suivant. La Suède était le pays classé suivant, mais a refusé les places. Le Canada était le suivant en fonction des résultats des championnats du monde 2015 où l'équipage canadien s'est classé neuvième en août dernier. Une place parmi les six premiers était nécessaire pour se qualifier directement.

Aux qualifications continentales panaméricaines en mai, l'équipage canadien a eu une deuxième chance de se qualifier, mais a été devancé par l'équipage brésilien par 0,07 seconde.

Avec PC

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer