Les problèmes au village olympique font jaser

Le village olympique de Rio.... (PHOTO RICARDO MORAES, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Le village olympique de Rio.

PHOTO RICARDO MORAES, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Le chef de mission du Canada aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro a déclaré que bien qu'il y ait quelques pépins dans le village olympique, ceux-ci ne sont pas différents de ceux qui apparaissent habituellement à quelques jours des jeux.

«Nous comptons sur une équipe de 70 personnes sur le terrain. Certes, les problèmes dont nous entendons parler sont réels. Il y a des pépins, a admis Curt Harnett, un triple médaillé olympique en cyclisme sur piste qui a participé à quatre Jeux olympiques en carrière. Mais rien d'étonnant.

«On s'attend à de tels problèmes chaque fois qu'on se retrouve dans un nouvel environnement et qu'on soumet des objets à des tests - parfois, des choses se produisent.»

Dimanche, l'Australie a refusé de prendre possession de ses bâtiments, et la cheffe de mission, Kitty Chiller, a déclaré dans un communiqué qu'il y avait des problèmes de plomberie ainsi que des problèmes électriques qui mettaient en danger la santé des athlètes. Puis, mardi, la délégation olympique du Bélarus s'est plainte de l'absence d'eau chaude, et même parfois d'eau froide, ainsi que de sérieux problèmes de plomberie.

Le Comité olympique biélorusse a publié des photos sur son site Internet montrant des vitres et une douche sales, ajoutant qu'«il reste beaucoup de travail à faire pour le comité organisateur afin que les conditions de vie répondent aux exigences sanitaires».

Harnett a mentionné que les problèmes étaient en voie d'être réglés et que les athlètes canadiens avaient déjà commencé à faire leur entrée dans le village olympique. «Nous sommes attristés par les pépins rencontrés par certains pays, qui sont parfois plus importants que les nôtres», a déclaré Harnett lors d'une conférence de presse précédant le départ de l'équipe féminine de rugby à sept.

Certains représentants de l'équipe canadienne sont à Rio depuis deux semaines déjà, afin de superviser les travaux.

Harnett effectuera sa propre inspection plus tard cette semaine. Il quittera pour le Brésil mercredi soir.

Le Canada enverra à Rio 313 athlètes évoluant dans 37 disciplines différentes, en plus de 205 entraîneurs et membres du personnel de soutien. Les Jeux olympiques se mettront en branle à compter du 5 août.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer