Onde de choc jusqu'à Québec

L'entraîneur des Capitales, Patrick Scalabrini, a été surpris... (Le Soleil)

Agrandir

L'entraîneur des Capitales, Patrick Scalabrini, a été surpris d'apprendre le congédiement de Pierre-Luc Laforest

Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Une fiche de 13-35 s'avère un argument de poids. Le congédiement du gérant Pierre-Luc Laforest, à Trois-Rivières, a quand même laissé plusieurs membres des Capitales dubitatifs.

«Quand tu fais ce genre de changement, c'est pour le mieux. Mais là, qu'est-ce que tu amènes de neuf? À moins que Pete soit le problème, mais connaissant le gars, je ne pense pas», a affirmé Patrick Scalabrini, avant le match des siens contre les Miners de Sussex.

Le gérant des Capitales a été parmi les premiers mis au courant, lundi soir. Il a été très surpris, «même si on avait entendu des rumeurs que ça pourrait arriver».

Le lanceur Karl Gélinas y voit «une énorme perte pour le baseball québécois. Pierre-Luc était une tête de baseball ultra importante», fait valoir celui qui a été son coéquipier de 2009 à 2011 avec les Capitales. Laforest était toujours le receveur en poste quand Gélinas grimpait sur la butte.

Un vestige du passage de Laforest chez les Capitales survit d'ailleurs dans les quartiers de l'équipe au Stade municipal de Québec. Bien collée au luminaire de la salle de soins, on trouve encore une feuille où il avait écrit et dessiné les endroits propices sur le terrain pour frapper la balle.

Réalisé durant une mauvaise séquence offensive collective, l'instructeur des frappeurs d'alors y a entre autres inscrit: «Big hole over the fence!» Il y a un gros trou par-dessus la clôture, avait entouré l'auteur de 185 circuits dans les rangs professionnels.

Président des Capitales, Michel Laplante y voit une tentative des Aigles «de dire à la population: "On ne lâche pas, on ne jette pas la serviette.'' C'est un geste envers les partisans qui est juste. Changer d'air peut être bon pour les deux», estime celui qui a été gérant à Québec durant cinq ans.

L'an passé, Sussex avait aussi changé de gérant en plein mois de juillet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer