Elliott Doyle signe son plus important gain

Elliott Doyle s'est imposé au sprint de la... (Photo collaboration spéciale, Oran Kelly)

Agrandir

Elliott Doyle s'est imposé au sprint de la première étape du Tour de Delta, à Vancouver.

Photo collaboration spéciale, Oran Kelly

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

De son propre aveu, Elliott Doyle a signé la plus importante victoire de sa carrière, vendredi soir, en Colombie-Britannique. L'Almatois s'est imposé au sprint du critérium du Tour de Delta, première étape du BC Superweek.

«La course a été vraiment difficile. À un point tel que je me suis demandé si j'étais en mesure de terminer la course», a avoué Doyle dans un échange de messages via Facebook au lendemain de sa victoire, devançant l'Allemand Florenz Knauer.

La première épreuve durait 55 minutes plus cinq tours supplémentaires. La patience des membres de l'équipe Silber Pro a été payante même si les porte-couleurs de la formation américaine ally Cycling ont tenté un coup au début des cinq tours.

«Notre stratégie était de faire le lancement final le plus tard possible afin de profiter des efforts de Rally, ce qui a fonctionné à la perfection. Le train Silber Pro était composé de Émile Jean, Ryan Roth, Kris Dahl et moi en tout dernier. À un tour à faire, Ryan a pris les commandes du peloton et ils nous a livré à 250 mètres. J'ai sprinté pendant 200 mètres et j'ai pris le dessus sur les autres. Je suis très heureux de cette victoire et très heureux de partager le podium avec mon coéquipier Kris (3e)», de relater le cycliste de 22 ans qui permettait à son équipe de l'emporter lors de la première épreuve du BC Superweek pour une troisième année de suite, après un doublé de Ryan Roth qui a pris la 19e place vendredi.

«C'est ma troisième année au BC Superweek et l'an dernier, j'ai terminé deux fois 5e et 4e à deux occasions. De l'emporter devant plusieurs excellents cyclistes est juste parfait», a d'abord évoqué Elliott Doyle avec émotion quelques minutes après la conclusion de la course.

La compétition se poursuivait samedi soir avec le Critérium de Brenco, dans les rues du village de Ladner. L'Australien Scott Law s'est imposé au sprint après les 70 tours de 750 mètres marquée par quelques accidents. Elliott Doyle n'a pas été impliqué pour conclure dans le peloton.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer