La tête sur la bûche

P.K. Subban vient d'être échangé aux Predators de... (Archives, La Presse)

Agrandir

P.K. Subban vient d'être échangé aux Predators de Nashville.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) COMMENTAIRE - Une chute spectaculaire au classement général, du hockey ennuyant et un vestiaire déchiré, trois ingrédients qui auraient dû coûter le poste de Michel Therrien la saison dernière. Mais son patron Marc Bergevin s'est accroché à son entraîneur, et il l'a fait de nouveau mercredi en échangeant P.K. Subban, que Therrien ne portait visiblement pas dans son coeur.

Bergevin a eu beau répéter en point de presse qu'il n'avait rien contre Subban et qu'il n'était pas sur le marché des échanges, j'ai bien l'impression que le défenseur était disponible depuis le 18 février dernier à Denver. Plutôt que de défendre son joueur, Therrien l'avait lancé sous l'autobus, devant les médias, après qu'il ait commis un revirement en fin de match qui a donné la victoire à l'Avalanche. C'était l'équivalent de Mario Tremblay qui ne retire pas Patrick Roy. Therrien savait qu'il avait l'appui indéfectible de Bergevin, comme Tremblay l'avait de Réjean Houle. Il allait gagner la guerre.

Pour appuyer son entraîneur, Bergevin vient de se mettre la tête sur la bûche en échangeant le visage de l'équipe. Therrien dispose enfin de l'équipe dont il rêvait après s'être débarrassé de ces joueurs qu'il n'aimait pas sans leur laisser une réelle chance. Les Pierre-Alexandre Parenteau, Daniel Brière, Devante Smith-Pelly et maintenant Subban. Pendant ce temps, David Desharnais continuera d'obtenir beaucoup trop de temps de jeu pour ce qu'il apporte. Une équipe où personne ne dit un mot plus haut que l'autre. Si ça ne fonctionne pas, il sera rapidement congédié... et Bergevin suivra peut-être. Pas certain que Geoff Molson ait apprécié voir son meilleur vendeur de billets et de chandails quitter la Métropole.

Shea Weber est un excellent défenseur, meilleur que Subban selon Équipe Canada. Mais le restera-t-il longtemps, à 30 ans? Les experts en statistiques avancées donnent les Predators gagnants haut la main dans cette transaction, soulignant que Weber profitait grandement de la présence de Roman Josi à ses côtés. Ce sera une autre histoire avec Andrei Markov.

À Nashville, Subban va devenir une superstar libérée et pourra enfin jouer à la hauteur de son talent. Et il sera plus heureux qu'à Montréal. C'est à ce moment que les Montréalais regarderont vers la capitale du country, jaloux, comme ils l'ont fait précédemment en direction de Denver, de Dallas et de Chicago avec les Roy, Ribeiro et Chelios.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer