• Le Nouvelliste > 
  • Sports 
  • > Ironman de Mont-Tremblant: un athlète de la Mauricie l'a échappé belle 

Ironman de Mont-Tremblant: un athlète de la Mauricie l'a échappé belle

Les athlètes atteignent des vitesses impressionnantes en vélo... (La Presse)

Agrandir

Les athlètes atteignent des vitesses impressionnantes en vélo lors du Ironman de Mont-Tremblant.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Un jeune homme de la région a subi des blessures après avoir effectué une chute à vélo, dimanche, lors du Ironman 70.3 de Mont-Tremblant.

Jérémi Lessard, 19 ans, n'a pu éviter un groupe de personnes immobilisées sur un faux plat alors qu'il dévalait une pente à 50 km/h. Le triathlète a perdu connaissance mais a rapidement retrouvé ses sens.

Conduit à l'hôpital, on lui a diagnostiqué une commotion cérébrale. Il a aussi eu quatre dents cassées, plusieurs points de suture sous le nez et quelques brûlures sur une jambe et un bras. Il a néanmoins subi des blessures moins sérieuses qu'au moins deux participants qui étaient postés devant lui au moment de l'impact avec le groupe de personnes.

«À 50 km/h, j'ai seulement eu le temps de débarquer de mes barres de triathlon pour atteindre les freins lorsque j'ai constaté que plusieurs personnes étaient tombées. Je me souviens d'avoir appuyé sur mes deux freins. Ma roue d'en avant a bloqué et, par la suite, j'ai perdu connaissance», racontait Lessard, dans un échange de courriels avec Le Nouvelliste lundi soir.

Le gradué du programme en Techniques policières au Cégep de Trois-Rivières regrettait évidemment le dénouement de sa journée. Il planchait sur sa préparation en vue de l'épreuve de Mont-Tremblant depuis une dizaine de mois. «J'avais réussi à respecter mon plan de match du côté des efforts et de l'alimentation.»

Le hic, c'est qu'il prenait le départ dans le dernier groupe d'inscrits dimanche dernier. Il a donc rattrapé plusieurs triathlètes moins rapides que lui, d'où l'accident dans la portion de cyclisme. «Déjà à la natation, nous avions de la difficulté à passer entre les personnes des autres groupes. La donne a empiré au vélo.»

En dépit de cette bonne frousse et les conséquences physiques de son accident, Jérémi Lessard ne compte pas abandonner l'entraînement de triathlon. «Ça faisait longtemps que je voulais faire la distance du demi-Ironman. Je ne m'arrêterai pas pour ça, mais je serai sans doute un peu plus craintif dans les portions de très grande vitesse à vélo. Malgré tout, ce n'est pas une erreur de ma part, je ne pouvais pas éviter le contact, alors j'ai confiance en ma technique.»

Jérémi Lessard a obtenu son congé de l'hôpital dans la nuit de dimanche à lundi. Il devra subir une opération pour ses dents dans les jours à venir. «Sans l'efficacité de mon casque avec visière, sans ma visière, mes blessures au visage auraient sans doute été pires.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer