Un dauphin russe pour Markov

Avec le neuvième choix du repêchage, le Canadien... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Avec le neuvième choix du repêchage, le Canadien de Montréal a mis la main sur Michael Sergachev, un arrière russe.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Buffalo) À 37 ans, Andrei Markov a beau faire encore partie de l'élite de la LNH, sa carrière ne sera pas éternelle. Trevor Timmins a utilisé la neuvième sélection de l'encan du circuit Bettman vendredi à Buffalo pour préparer sa succession, enrôlant Mikhail Sergachev.

Ce gros défenseur russe, qui va célébrer ses 18 ans samedi, évoluait à Windsor dans la Ligue de l'Ontario la saison dernière, où il a enregistré 57 points en 67 matchs. À 6'2'' et 220 livres, il est de plus réputé pour aimer s'impliquer physiquement, une combinaison qui avait incité la Centrale de la LNH à le classer au 8e échelon des meilleurs espoirs nord-américains disponibles.

Le directeur-gérant Marc Bergevin n'a pas hésité à le comparer à Markov, ce qui a fait plaisir au jeune homme. «Je trouve ça cool comme comparaison, c'est l'un des meilleurs défenseurs sur la planète! J'espère un jour avoir la chance de jouer avec lui, il pourrait certainement m'aider avec son bagage d'expérience.»

Sergachev est un fan de son compatriote, mais il dit mouler davantage son style sur celui de Drew Doughty. «Tout simplement parce qu'il est le meilleur défenseur au monde et que j'aimerais être le meilleur défenseur au monde à mon tour un jour», a-t-il lancé dans un anglais fort respectable. Sergachev a d'ailleurs révélé son intention d'apprendre la langue de Molière. «Mon père m'a dit que je devais maintenant apprendre le français! J'aime aussi l'espagnol!»

Reste à voir si le jeune homme sera prêt pour les ligues majeures dès l'automne prochain. Il estime avoir besoin de s'améliorer défensivement pour passer au prochain niveau. «Je veux jouer dans la LNH aussitôt que possible. Si on me donne l'occasion au camp d'entraînement de prouver que je peux graduer, je vais tout faire pour la saisir.»

«On est très heureux d'avoir été en mesure de le repêcher. Il peut jouer à gauche comme à droite. Il est solide, il est épais!», a pour sa part expliqué Bergevin, avant d'éclater de rire, conscient que la dernière portion de son analyse pouvait être mal interprétée! Bergevin faisait évidemment référence à la stature de son nouveau poulain, pas à sa vivacité d'esprit! «On pensait qu'il pouvait être choisi à partir du sixième rang. Quand c'est venu notre tour, sa sélection était unanime autour de la table.»

Eller quitte, Shaw arrive

Avant de serrer la main à Sergachev sur l'estrade, Bergevin a bouclé deux transactions en début de soirée. Le directeur-gérant du Canadien a refilé Lars Eller aux Capitals de Washington en retour de choix de deuxième ronde en 2017 et 2018. Puis il a utilisé ses deux choix de deuxième ronde en 2016 pour mettre la main sur Andrew Shaw, des Blackhawks de Chicago.

En sept saisons à Montréal, Eller a une seule fois atteint le plateau des 30 points. Âgé de 27 ans, le joueur de centre touchera 3,5 millions au cours des deux prochaines saisons, avant d'avoir droit à l'autonomie complète. Shaw, une petite peste qui peut évoluer tant au centre qu'à l'aile, a totalisé 34 points l'an dernier. Il est joueur autonome avec restriction. «Cinq saisons dans la LNH, deux Coupes Stanley, on aime son vécu. On veut aider notre chambre avec des gars de caractère, c'est une des raisons qui nous a amenés à faire son acquisition. Nos fans vont l'adorer, c'est un joueur qui est fatiguant à affronter», a souligné Bergevin.

Ce dernier a fait deux trocs sur le parquet, mais le coup de circuit n'est pas venu. Il assure ne pas avoir entretenu de négociations pour bouger son neuvième choix, et il a refusé de revenir sur l'explosif dossier Subban. «J'ai répondu à des tonnes de questions sur ce sujet hier. Je ne veux pas reparler d'une transaction qui n'existe pas. PK Subban fait toujours partie du Canadien.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer