Canoë-kayak: la relève tourne les yeux vers Minsk

Les athlètes du Club de canoë-kayak de Trois-Rivières... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les athlètes du Club de canoë-kayak de Trois-Rivières tenteront de se qualifier pour les Mondiaux juniors et U23. On aperçoit sur la photo: Étienne Beauchesne, Sarah-Jane Caumartin, Charles-Antoine Girouard et, devant, Anne-Sophie Lavoie-Parent et Olivier Courchesne.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Alors que l'élite mondiale senior peaufine sa préparation en vue des Jeux olympiques de Rio, les meilleurs jeunes rameurs au pays batailleront pour une place aux Championnats du monde juniors et U23, du 28 au 31 juillet à Minsk en Biélorussie, à l'occasion de la deuxième tranche des essais nationaux de Canoë-kayak Canada qui sera présentée ce week-end, au bassin du Parc olympique de Montréal.

Pour l'occasion, le Club de canoë-kayak de Trois-Rivières déléguera 24 athlètes dans la métropole. Du lot, le tandem d'Étienne Beauchesne et Charles-Antoine Girouard sera assurément à surveiller. La paire trifluvienne a brillé lors des premiers essais nationaux, au mois de mai en Géorgie, et devra confirmer sa place parmi la crème nationale ce week-end. Cependant, ce n'est pas en équipe mais bien chacun de leur côté qu'ils devront faire leurs preuves en K1-200 m sous les regards des dirigeants de la fédération canadienne.

«Ils sont déjà ciblés en raison de leurs performances passées, mais ils doivent confirmer leur statut. Ils possèdent certainement le potentiel pour remporter une médaille sur la scène internationale», souligne leur entraîneur Mathieu Pelletier.

Toujours chez les U23, la canoéiste Sarah-Jane Caumartin tentera d'attirer les projecteurs vers elle. L'an dernier, elle était passée bien près de décrocher une invitation pour les Mondiaux présentés au Portugal, mais en vain. Par le passé, la rameuse du CKTR a déjà remporté l'or aux Mondiaux seniors en équipe avec Laurence Vincent-Lapointe.

Chez les juniors, Olivier Courchesne et Anne-Sophie Lavoie-Parent font partie des rameurs qui devraient réussir à obtenir une invitation vers la Biélorussie. En quête d'une première participation aux Mondiaux juniors, les deux rameurs trifluviens ont notamment participé l'été dernier au rendez-vous Espoirs olympiques, en Pologne.

«Olivier est un des favoris, surtout en K1. Quant à Anne-Sophie, elle a aussi de bonnes chances de se qualifier. Elle tente présentement de suivre les traces de Laurence», note l'entraîneur du CKTR.

L'an dernier, quatre rameurs de la région avaient pris part aux Mondiaux juniors et U23, soit Andréanne Langlois, Charles-Antoine Girouard, Victor Désaulniers et Vincent Jourdenais.

Ce week-end, en plus des Championnats du monde junior et U23 qui seront dans la mire des rameurs, le rendez-vous national permettra aussi aux décideurs de Canoë-kayak Canada de déterminer les équipes U17, U19 et U21 en prévision des tranches de la Coupe Canada qui seront présentées respectivement à Shawinigan et Ottawa cet été.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer