Les Leafs font confiance à Andersen

Frederik Andersen... (PHOTO AP)

Agrandir

Frederik Andersen

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Les Maple Leafs de Toronto ont fait un pas de géant pour résoudre leur problème devant le filet, lundi soir.

Les Leafs ont acquis le gardien Frederik Andersen des Ducks d'Anaheim par voie de transaction, et en retour ils ont offert à la formation californienne leur 30e choix lors de la prochaine séance de repêchage, ainsi que leur choix de deuxième tour en 2017.

Les Torontois ont ensuite conclu une nouvelle entente de cinq ans avec Andersen, qui devait devenir joueur autonome avec compensation le 1er juillet.

«Je crois qu'il doit savoir qu'il sera notre gardien no 1 et qu'il aura tout l'appui nécessaire, que nous lui ferons confiance et que nous serons totalement dévoués envers lui», a déclaré le directeur général des Maple Leafs Lou Lamoriello lors d'une conférence téléphonique.

Andersen, qui a partagé le filet des Ducks la saison dernière avec John Gibson, a présenté un dossier de 22-9-7 avec une moyenne de buts alloués de 2,30 et un taux d'efficacité de ,919 en 43 rencontres la saison dernière avec les Ducks. Le gardien de 26 ans a aussi compilé une fiche de 3-2 avec une moyenne de 1,41 et un taux de ,947 en cinq matchs éliminatoires en 2016.

Incapable de s'entendre avec les Ducks sur les modalités d'un nouveau contrat, il pourra donc poursuivre sa carrière sous d'autres cieux.

«Le fossé entre les deux parties était trop important, je crois, a confié Andersen à propos des négociations avec les Ducks. En bout de ligne, ça ne fonctionnait pas. Je suis très content d'avoir un poste sous les projecteurs, dans un gros marché de hockey. Ce sera très amusant de me développer avec cette jeune équipe qui est très affamée, et je suis certain que ce sera une très bonne expérience.»

Lamoriello a mentionné qu'il aimait particulièrement la taille et la détermination d'Andersen, un gardien de six pieds, quatre pouces et 225 livres. Il a aussi vanté ses capacités athlétiques, qu'il a qualifiées «d'exceptionnelles». Il a poursuivi en déclarant que son immense talent compensait amplement pour le prix payé pour l'obtenir.

«Le prix était facultatif», a dit Lamoriello.

Les Maple Leafs avaient initialement acquis ce 30e choix des Penguins de Pittsburgh par l'entremise d'une transaction qui avait expédié l'attaquant étoile Phil Kessel aux éventuels champions de la Coupe Stanley. Les Leafs disposent toujours de 11 choix de la prochaine séance de repêchage.

La formation ontarienne misera donc sur Andersen pour résoudre leur problème historique devant le filet, où il n'y avait pas beaucoup de candidats potables ces dernières années.

Jonathan Bernier était l'homme de confiance des Leafs jusqu'à l'été dernier, lorsqu'ils lui ont accordé une prolongation de contrat de deux saisons. Il a cependant connu sa part d'ennuis sous la gouverne du nouvel entraîneur-chef Mike Babcock la saison dernière, et il semble maintenant qu'il sera le gardien réserviste derrière Andersen.

James Reimer, qui fut longtemps la pierre d'assise des Leafs devant leur filet, a été échangé aux Sharks de San Jose à la date limite des transactions. Pour sa part, Garret Sparks, qui est âgé de seulement 22 ans, a échoué à son premier test dans la LNH, affichant un piètre taux d'efficacité de ,893 en 17 départs.

En carrière avec les Ducks, Andersen a donc cumulé une fiche de 77-26-12 avec une moyenne de 2,33 et un taux de ,918 en 125 matchs de saison régulière. Anderson a aussi présenté un dossier de 17-9-2 en séries éliminatoires, affichant au passage une moyenne de 2,34 et un taux de ,916.

Lors de la saison 2014-15, Andersen est devenu le plus jeune gardien de l'histoire de la LNH à atteindre le plateau des 26 victoires (26-5-0), et il a égalé le record pour le plus jeune gardien à enregistrer 50 victoires en carrière (50-13-5) - une marque initialement établie par le gardien du Canadien Bill Durnan (50-9-9) en 1944.

Le hockeyeur originaire de Herning, au Danemark, a été sélectionné en troisième ronde (87e au total) par les Ducks lors du repêchage de la LNH en 2012.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer