Un baptême international en Chine

L'ancien joueur de ligne offensive du Séminaire de... (François Gervais)

Agrandir

L'ancien joueur de ligne offensive du Séminaire de Trois-Rivières Marc-Antoine Lemay participera au Championnat mondial junior de football.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Après une première saison couronnée de succès avec les Cougars de Champlain-Lennoxville, auréolée d'un championnat du Bol d'or collégial en division 1, Marc-Antoine Lemay va vivre une première expérience internationale au cours des prochains jours alors qu'il défendra les couleurs du Canada au Championnat mondial junior, à Harbin en Chine.

Ignoré par Équipe Canada qui a participé au International Bowl cet hiver, le colosse joueur de centre trifluvien a reçu un coup de pouce de son entraîneur chez les Cougars (et aussi entraîneur-adjoint avec l'équipe nationale), Jean-François Joncas, pour décrocher une précieuse invitation. L'ancien du Vert et Or du Séminaire Saint-Joseph sera donc l'un des 17 Québécois au sein de l'alignement de l'entraîneur-chef Warren Craney.

«C'est un très gros défi qui s'offre à moi et je suis prêt à le relever. Ça s'annonce comme une très belle expérience face aux meilleurs juniors au monde», lance l'athlète de 6 pi 1 po 280 lbs qui s'envolera vers l'Asie le 20 juin.

Au fil des ans, quelques athlètes de la région ont défendu les couleurs du pays à ce rendez-vous de l'élite mondiale junior. Du groupe, on dénombre Guillaume Bourassa (2009), Christian Houle (2005) et David Bouchard (2002 à 2004).

Pour son ancien entraîneur au Séminaire Saint-Joseph, cette sélection nationale est tout à son honneur. «C'est un des gars que j'ai vu travailler le plus fort dans le gym, notamment pendant l'entre-saison. Il a toujours été très bon sur la ligne offensive et il avait vraiment explosé avec nous à partir de secondaire 4 et 5 en prenant beaucoup de maturité physique. En plus, il est un excellent leader», vante Hugo Gélinas.

En Chine, Lemay et ses coéquipiers canadiens se frotteront à l'élite junior des États-Unis (champions en titre), de la Chine, du Japon, du Mexique, de l'Autriche et de l'Australie.

Avant d'entamer le tournoi, Lemay aura d'abord droit à cinq jours de camp d'entraînement pour se familiariser avec ses coéquipiers.

Après un revers en finale en 2015, l'entraîneur Craney a déjà fixé son objectif sur la médaille d'or, un titre que le Canada a remporté en 2014. L'édition 2016 se déroulera du 28 juin au 10 juillet et le Canada entamera son tournoi le 30 juin face au Mexique.

choyé chez les cougars

D'abord anxieux à l'idée de quitter le domicile familial à l'aube de la saison 2015, Lemay n'a pas mis de temps à se sentir comme chez lui avec les Cougars. Malgré son statut de recrue au sein de la première division du réseau collégial, il a disputé tous les matchs comme partant, principalement au poste de centre.

Il a donc été aux premières loges pour vivre une campagne extraordinaire. Après une saison régulière parfaite de neuf victoires, les Cougars ont ajouté deux autres gains en éliminatoires pour soulever le Bol d'or. «J'ai travaillé très fort en prévision de cette saison et je n'aurais pas pu imaginer mieux!»

Heureux à Champlain-Lennoxville, Lemay ne perd pas le sommeil en songeant à son avenir. Si quelques programmes universitaires ont déjà démontré de l'intérêt, le principal intéressé préfère profiter du moment présent. La réflexion est la même lorsqu'il s'agit d'une éventuelle carrière professionnelle.

«On verra où tout ça va me mener. Mais présentement, je joue simplement pour le plaisir. Il est un peu tôt pour parler du circuit universitaire.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer