Les rameurs débarquent à Saint-Stanislas

Claude Cossette s'attend à une participation importante pour... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Claude Cossette s'attend à une participation importante pour la sixième édition de la Classique provinciale de canots de la Batiscan.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Pour la deuxième fois de la saison, le Circuit provincial de Canot Marathon Québec s'installera en Mauricie ce week-end.

Pour l'occasion, les dirigeants de la Classique provinciale de la Batiscan présenteront la sixième édition de leur événement, samedi à Saint-Stanislas.

Les champions en titre de la Classique internationale de canots de la Mauricie et détenteurs de la Triple couronne de canot long parcours, Mathieu Pellerin et Guillaume Blais, vont alors tenter de remporter cette course pour une troisième année de suite.

Après avoir accueilli un record de 29 équipes en 2015, les organisateurs espèrent maintenir leur taux de participation.

En plus de nombreux rameurs de la Mauricie et de partout au Québec, les responsables de la Classique attendent des participants en provenance de l'Ontario et des États-Unis.

«Ça donne une course d'environ 3 h 30 et les résultats sont habituellement très serrés!», indique l'organisateur de l'événement, Claude Cossette.

Par ailleurs, les rameurs seront plus nombreux qu'à l'habitude sur la rivière Batiscan puisque les rabaskas seront de retour à la programmation après une courte présence en 2012.

«On attend de 9 à 10 équipes de rabaska. C'est une grosse course pour eux, maintenant qu'on fait partie du circuit provincial. Avec une dizaine de personnes par rabaska, ça fait pas mal de monde!», souligne Cossette, appuyé par un comité organisateur composé d'Audrey Gagnon, Vicky Rivard, Sébastien Bédard, Maxime Brouillette, Guillaume Beaudoin, Mario Adam et Steve Vallerand.

À tout cela, on prévoit également une dizaine d'inscriptions C1.

Les départs auront lieu à 13 h 30 (C2), 13 h 45 (R9) et 17 h (C1), à chaque fois derrière l'école du Versant-de-la-Batiscan.

L'arrivée est prévue au même endroit au terme d'un trajet d'une vingtaine de kilomètres.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer