Onze triathlons en onze jours pour St-Pierre

Benoit-Hugo St-Pierre et Christian Triquet s'attaqueront à 11... (Courtoisie)

Agrandir

Benoit-Hugo St-Pierre et Christian Triquet s'attaqueront à 11 triathlons en 11 jours. Ils seront épaulés dans l'aventure par Dahlia Triquet, qui va coordonner une bonne partie de la logistique.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Pour Benoit-Hugo St-Pierre, il semble que 10 triathlons en autant de jours, ce n'était pas suffisant. Le président de Triathlon Québec va donc de nouveau repousser ses limites en bonifiant son périple «Le Tri, un défi pour la vie» avec 11 triathlons en 11 jours.

En tout, ce sont 1200 kilomètres qu'il franchira à la nage, à vélo et à pied, à partir de Gaspé où l'aventure sera lancée jeudi.

L'an dernier, la première mouture de l'aventure avait permis d'amasser plus de 70 000 $. Cette année, St-Pierre relèvera le défi en compagnie de Christian Triquet, président du comité philanthropique de Triathlon Québec. Le duo espère cette fois recueillir jusqu'à 115 000 $. En lever de rideau de sa campagne, mardi, la fédération provinciale a d'ailleurs reçu un généreux coup de pouce alors que la Fondation des Canadiens pour l'enfance a offert 30 000 $.

Tout comme l'an passé, à travers ce défi un peu fou, St-Pierre souhaite surtout parvenir à sensibiliser la population aux multiples possibilités et bienfaits qu'offre le triathlon pour les jeunes Québécois. Au cours des prochains jours, le tandem empruntera un trajet différent de celui de 2015.

«L'objectif, c'était de reconduire la chose et donner un sens à tout ça. En répétant le défi, on voulait visiter d'autres endroits pour sensibiliser le plus de gens possible», a mentionné l'entraîneur du club de triathlon Trimégo de Trois-Rivières.

Quant à la charge de travail nécessaire pour boucler 11 triathlons consécutifs, St-Pierre ne s'en formalise pas trop.

«On en fait 11 cette année car on voulait synchroniser notre événement avec d'autres activités de triathlon scolaire ailleurs au Québec.»

En 2015, Triathlon Québec a évalué qu'environ 15 000 jeunes ont franchi la ligne d'arrivée d'un triathlon. St-Pierre et sa bande veulent maintenant bonifier cette proportion à 50 000 d'ici 2020.

Le point culminant du parcours surviendra les 25 et 26 juin lors des épreuves Ironman 51,50 et 70,3 à Mont-Tremblant.

Il est possible de faire un don auprès de Triathlon Québec via le http://www.jedonneenligne.org/sportsquebec.

Chaque contribution de 25 $ ou plus sera bonifiée de 240 % grâce au programme Placements Sports de Sports Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer