Provincial d'athlétisme scolaire: la Mauricie brille

Une partie de la délégation de la Mauricie...

Agrandir

Une partie de la délégation de la Mauricie s'étant signalée au Championnat provincial d'athlétisme scolaire. Dans l'ordre: Roseline Tardif, Jade Custeau, William Gagnon, Marie-Frédérique Poulin et Marianne Houle.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) L'équipe d'athlétisme de la Mauricie, à l'instar des autres délégations, ne l'a pas eu facile au Championnat scolaire de fin de saison à Longueuil.

Dans des conditions extrêmes pour cette période de l'année où le vent et le froid se côtoyaient, pas moins de huit étudiants-athlètes ont mis la main sur 13 médailles lors d'une compétition très relevée, processus de qualification pour les Jeux du Québec oblige.

Sans surprise, Marie-Frédérique Poulin a été la plus illustre représentante de la région avec un triplé. Elle a raflé l'or au 400 m, le bronze au 200 m, puis elle a aidé la Mauricie à remporter l'épreuve du relais 4 X 400 m du côté des juvéniles. Jade Custeau (surclassée), Marianne Houle et Roseline Tardif complétaient l'équipe.

«N'eut été du vent, les filles battaient le record provincial du championnat scolaire», témoignait l'entraîneur Éric Poulin. Les sprinteuses ont arrêté le chrono à 4min04,86sec alors que le record est à 4min04,10sec.

Les équipières de Poulin sur le relais ont connu une belle fin de semaine. Jade Custeau, une athlète d'âge cadet, a mérité l'argent au 800 m, tandis que Marianne Houle a savouré la victoire au 1500 m. Roseline Tardif est pour sa part montée sur la troisième marche du podium du 400 m.

Grace Léonie Abomo Onana revendique l'autre médaille décrochée par les athlètes féminins à la compétition, soit le bronze au 80 m haies chez les cadettes.

Les garçons n'étaient pas en reste. Figure de proue de la région depuis quelques années déjà sur la scène de l'athlétisme, William Gagnon a dominé les distances du 200 m et du 400 m juvénile. Éliott Héroux s'est distingué au 2000 m (or) et au 200 m cadet (argent) alors que Mathieu Lorin a bien paru dans les catégories des lancers du côté benjamin, méritant deux fois l'argent (poids et disque).

«Nous avions nos tuques et nos mitaines, nous étions très loin des conditions habituelles de juin, soutenait Poulin. Nos équipes ont passé bien près de remporter une des bannières dans les catégories cadettes filles et juvéniles garçons. C'est encourageant à quelques semaines des Jeux du Québec.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer