Les Cascades ne baisseront pas les bras

Selon leur entraîneur Patrick Bourbeau, les Cascades de... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Selon leur entraîneur Patrick Bourbeau, les Cascades de Shawinigan jouent du bon baseball depuis le début de la saison, même si les résultats tardent à venir.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Ils traversent une séquence difficile, mais personne ne compte baisser les bras dans le camp des Cascades de Shawinigan, toujours à la recherche d'une première victoire dans la Ligue de baseball majeur du Québec après huit matchs.

Ils tenteront de freiner cette séquence ce mercredi, 20 h, au parc Optimiste de Shawinigan-Sud face aux Blue Sox de Thetford Mines.

À leur deuxième campagne, les hommes de Patrick Bourbeau jouent du bon baseball. Ils sont rarement déclassés, si ce n'est d'une défaite de 11-4 subie à Victoriaville le 2 juin dernier.

Mais il manque toujours un petit quelque chose, une étincelle qui ferait pencher la balance de leur côté.

«On donne un bon spectacle, ça va finir par payer. Les gars gardent espoir d'aller chercher des grosses victoires dans les prochains jours», commente l'un des bâtisseurs et joueur de la formation, Jean-François Daneault.

Les Cascades peuvent effectivement construire sur du positif. La fin de semaine passée à Saint-Jean-sur-Richelieu, lors du Challenge Louisville-Slugger, les hommes en bleu ont atteint la demi-finale d'un tournoi qui regroupait deux autres équipes de la LBMQ ainsi que trois clubs de la Ligue senior de Toronto.

Ils ont entre autres vaincu les Reds de Thornhill 17-4, avant de baisser pavillon par des pointages serrés de 8-7 et 10-9.

«On tirait de l'arrière 10-0 en demi-finale, mais nous sommes revenus de l'arrière et on a bien failli créer l'égalité. Je pense que nous avons démontré beaucoup de combativité, c'est encourageant», analyse Daneault.

L'entraîneur-chef Bourbeau pousse la réflexion un peu plus loin.

«À mon avis, on aurait pu gagner sept de nos huit matchs en saison. On mange moins de volées que l'année dernière et nous avons un alignement quand même assez jeune.»

Le défi s'annonce néanmoins assez relevé alors que se dresseront devant eux les Blue Sox mercredi.

«Oui, ils sont dangereux! C'est un club qui a remporté quatre fois le championnat, on ne peut pas le nier. Mais nous avons bien frappé la balle récemment.»

Le vétéran Steve Dubé aura la tâche de déjouer les frappeurs des Blue Sox. Dubé figure parmi les rares lanceurs qui ne sont pas incommodés par les blessures chez les Cascades. Thetford montre une fiche de trois gains en cinq matchs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer