Baseball junior: un gros canon en renfort?

Raphaël Gladu... (Archives, Le Nouvelliste)

Agrandir

Raphaël Gladu

Archives, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) À peine éliminé du tournoi national américain universitaire de fin de saison avec les Bulldogs de l'Université Louisiana Tech, dimanche soir en finale régionale contre les quatrièmes favoris de la compétition, Raphaël Gladu pourrait déjà reprendre le collier avec les Aigles juniors de Trois-Rivières mercredi alors que les Voyageurs de Saguenay seront de passage au stade Fernand-Bédard.

Le principal intéressé a déjà mentionné à son entraîneur Jean-Philippe Lemay qu'il aimerait endosser l'uniforme trifluvien dès son retour dans la cité de Laviolette. À moins d'un pépin de dernière minute, tout porte à croire que Gladu posera ses pieds sur le losange de l'avenue Gilles-Villeneuve mercredi. «Nos partisans pourraient bien avoir droit à une surprise demain. C'est à suivre!», a lancé, sourire en coin, le pilote des meneurs de la division Financière Sun Life, sans pour autant confirmer la présence de son joueur-étoile dans l'alignement partant.

Pour les Aigles, qui ont perdu leurs deux derniers matchs en conclusion d'une éreintante séquence de sept matchs en cinq jours, ce renfort sera accueilli à bras ouverts.

Après tout, Gladu est le joueur par excellence en titre dans la Ligue de baseball junior élite du Québec. L'an dernier, il avait maintenu une moyenne de ,405 en plus de produire 45 points en 45 matchs.

«Raphaël a les succès des Aigles à coeur. Il s'est tenu informé de l'équipe pendant qu'il était à Louisiana Tech. Je lui ai proposé de prendre du repos en revenant ici, mais il ne tenait pas en avoir. Il a très hâte de réintégrer l'alignement! Son retour au jeu, peu importe quand il va se concrétiser, va énergiser toute notre équipe», a indiqué l'entraîneur des Aigles.

Épopée historique

Le week-end dernier, le Trifluvien de 21 ans a vu sa magnifique saison prendre fin avec Louisiana Tech dans un revers de 4-0 devant Mississippi State. Plus tôt dans la compétition, les Bulldogs avaient vaincu Southeast Missouri (9-4) et California State Fullerton (6-2).

En bout de ligne, Gladu et sa bande ont compilé le meilleur dossier de l'institution depuis 1988 avec 42 victoires en 62 matchs. De plus, les Bulldogs se sont qualifiés pour une première fois depuis 1987 au tournoi de fin de saison de la NCAA.

En plus de ce retour au jeu anticipé, Gladu aura également les yeux rivés à son ordinateur au cours des prochains jours alors que se déroulera le repêchage du Baseball majeur du 9 au 11 juin.

Avec l'excellente saison qu'il a connue au pays de l'Oncle Sam, en étant notamment nommé sur l'équipe d'étoiles des séries éliminatoires de la Conference USA, tous les espoirs sont permis.

Entre-temps, dès 19 h 30 mercredi, les Aigles (11-5) confieront la balle au vétéran gaucher Samuel Cournoyer qui sera opposé à Philippe Saad (0-0) pour les Voyageurs de Saguenay (4-7) qui connaissent un début de saison en dents de scie.

Bergeron remercié

Par ailleurs, Jean-Philippe Lemay doit maintenant composer avec un adjoint de moins à ses côtés. Un mois après le début de la saison régulière, l'entraîneur-chef et directeur général a décidé de mettre fin à son association avec l'entraîneur des lanceurs Kevin Bergeron.

Questionné à ce sujet, Lemay n'a pas caché que le courant ne passait pas entre les deux hommes. «Nous avions des visions à l'opposé sur l'approche à privilégier avec les joueurs. J'ai donc décidé de mettre fin à notre entente tout en lui souhaitant le meilleur des succès dans tout ce qu'il va entreprendre», a mentionné le pilote.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer