LNAH: des expansions en vue

Sylvain Robert voit d'un bon oeil les intentions... (Archives, Le Nouvelliste)

Agrandir

Sylvain Robert voit d'un bon oeil les intentions de la Ligue nord-américaine de hockey de vouloir passer de huit à dix clubs d'ici trois ans.

Archives, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Optimiste par rapport à son avenir, la Ligue nord-américaine de hockey planche sur un projet d'expansion qui viserait à ajouter deux équipes d'ici la saison 2019-2020.

Les dirigeants des huit formations du circuit participaient à l'assemblée générale annuelle, en fin de semaine à Rivière-du-Loup, où le commissaire Michel Godin a abordé ce dossier. Selon ce qui a été annoncé, une première équipe pourrait joindre les rangs de la ligue dès la campagne 2017-18, puis une autre en 2019-2020.

Impossible cependant pour l'instant d'en connaître davantage sur les villes potentielles, même si le directeur général du Blizzard de Trois-Rivières, Sylvain Robert, a donné quelques pistes.

«On parle d'un club dans l'est du Québec et un autre plus à l'ouest. Il faut regarder où les nouveaux arénas se construisent», sourit Robert.

«Il y a plusieurs sites intéressants près de la ville de Québec et quand on parle de l'ouest, quelques villes ont déjà accueilli une équipe et seraient intéressées à revenir. Pour nous, ça permettrait de crédibiliser encore plus les activités de la saison régulière. À 10 équipes, ce n'est pas tout le monde qui prendrait part aux séries éliminatoires, il y aurait donc une véritable bataille en saison. En ce moment, ça fait moins sérieux avec tous les clubs en séries.»

Certaines rumeurs laissaient sous-entendre qu'un groupe souhaitait former une organisation à Edmundston au Nouveau-Brunswick, mais plusieurs propriétaires étaient plus ou moins chauds à l'idée de voyager aussi loin.

«Ce n'est pas que le marché ne nous intéresse pas, mais ça ferait augmenter nos coûts de façon drastique. On ne s'en sortirait pas en bas de 1800 $ pour chaque visite là-bas, selon moi.»

Il a également été question de l'arbitrage pendant l'assemblée. Un comité de travail sera ainsi formé avec des entraîneurs et des dirigeants de la LNAH.

«On ne veut plus de clowneries lors des fins de parties. Nous voulons aller plus loin pour enrayer les coups de bâton et les excès de violence, tout en continuant à offrir du hockey émotif et robuste.»

Finalement, en ce qui a trait à son futur entraîneur, Sylvain Robert ne laisse couler que très peu d'information, si ce n'est qu'il a déjà passé en entrevue trois candidats et qu'il devrait en accueillir un quatrième dans son bureau prochainement. Le nom de Jonathan Lessard circule en coulisses depuis quelque temps déjà, mais Robert a préféré ne pas s'avancer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer