Les Patriotes ajoutent de la profondeur

Alexandre Bélanger a déjà défendu les couleurs des... (Courtoisie)

Agrandir

Alexandre Bélanger a déjà défendu les couleurs des Huskies de Rouyn-Noranda et des Screaming Eagles du Cap-Breton.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) L'entraîneur-chef Marc-Étienne Hubert a ajouté de la profondeur à l'alignement des Patriotes. Les champions de la Coupe Queen ont convaincu le gardien Alexandre Bélanger de joindre les rangs de l'équipe, à l'instar des ailiers droits Quinn O'Brien et Deven St-Hilaire.

Bélanger a défendu les couleurs des Huskies de Rouyn-Noranda et des Screaming Eagles du Cap-Breton pendant son stage junior.

En 57 parties en Nouvelle-Écosse la saison dernière, le jeune homme de 20 ans a maintenu une moyenne de 3,18 et un pourcentage de ,890. Il revendique 100 victoires en 195 départs dans le circuit Courteau en saison régulière et en a ajouté 21 lors des séries. «Il viendra ajouter de la stabilité au poste de gardien de but», note Hubert, soulignant la vaste expérience de son nouveau poulain. Le Sherbrookois d'origine avait été sélectionné par le Wild du Minnesota, en septième ronde du repêchage de la LNH il y a trois ans.

Justement, il serait très étonnant que Bélanger ne reçoive pas d'invitation pour un camp professionnel. Sa priorité demeure donc le hockey professionnel. «C'est certain qu'il va commencer la prochaine saison dans la East Coast League, mentionne Hubert. Je serais très surpris qu'il soit ignoré par toutes les équipes, mais aux Fêtes, il devra prendre une décision à savoir s'il demeure aux États-Unis ou si il commence ses études universitaires avec nous.»

En ce sens, tout porte à croire que Sébastien Auger et Francis Desrosiers entameront la prochaine campagne pour les Patriotes, avec Charles-Étienne Martin comme troisième gardien.

Desrosiers n'a pas joué depuis un an et demi en raison d'une blessure à la hanche. «On a eu une bonne discussion et il comprend la situation. On a hâte de voir comment il va se sentir au camp d'entraînement», témoignait Hubert, à propos de son homme masqué qui disputera sa dernière saison universitaire.

Quant à O'Brien et St-Hilaire, ils amèneront une nouvelle dimension à l'aile droite, avec du poids, de la puissance et de la vitesse. Lors de l'élimination hâtive des Patriotes au Championnat canadien en mars, l'entraîneur-chef avait mentionné que son équipe devait se grossir si elle souhaitait rivaliser avec les formations de pointe des autres ligues au pays.

O'Brien, un athlète de 6p3 et 210 livres, a disputé près de 200 parties en quatre saisons dans la LHJMQ avec les Huskies et les Islanders de Charlottetown, où il a agi à titre de capitaine. Quant à St-Hilaire, il devrait camper le rôle de cinquième ailier droit. Il a remporté la Coupe du Président avec l'Océanic de Rimouski en 2015.

Ces nouvelles ententes surviennent quelques mois après les confirmations d'Allan Caron, Élie Bérubé et l'ancien des Cataractes Gabriel Slight. Caron a mérité le trophée Kevin-Lowe remis au défenseur défensif par excellence du circuit Courteau. Les Patriotes ont finalement confirmé que l'ailier droit Marc-Olivier Mimar, un autre joueur imposant, jouerait une cinquième saison à l'UQTR.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer