Pénible lendemain de veille pour les Aigles

L'offensive des Aigles est en panne.... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

L'offensive des Aigles est en panne.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les temps sont durs pour les champions de la Ligue Can-Am en ce début de saison.

Affligés par les blessures, les Aigles ont aligné ce qui ressemblait à une équipe B cette semaine contre les Miners de Sussex, une formation qui n'avait rien cassé l'an dernier.

Incapables d'imposer un quelconque rythme au bâton pour une deuxième soirée d'affilée, les protégés de Pierre-Luc Laforest ont subi un autre revers sans appel de 5-1, devant 1673 amateurs au stade Fernand-Bédard.

Ils ont par le fait même échappé les honneurs de la série, perdant deux rencontres sur trois.

Bollinger à l'image de Rusch

Sans doute inspiré par son entraîneur des lanceurs Matthew Rusch, impeccable la veille, Ryan Bollinger a livré une performance inspirante au monticule, faisant tout pour maximiser les chances de victoire de son club.

En six manches et deux tiers, le géant gaucher n'a permis qu'un point mérité sur six coups sûrs. Appelés en relève, David Leblanc (un but sur balles) et Philippe-Alexandre Valiquette (un double avec les buts remplis) n'ont toutefois pas été en mesure d'éteindre le feu. En l'espace de quelques minutes, Sussex menait 5-0.

À l'instar de mercredi, les Oiseaux ont évité l'affront d'un blanchissage. Et encore une fois, c'est Reed Lavallee qui a permis aux Aigles de s'inscrire au tableau avec un double.

Jalen Harris, Kyle Lafrenz et Sam Judah, les frappeurs deux à quatre, ont tous terminé leur soirée au boulot avec un gros 0 accolé à leur fiche au bâton.

Pour sa part, Delvis Morales a loupé une occasion en or de propulser les Aigles tôt dans la partie. 

En deuxième, il n'y avait qu'un retrait au tableau et tous les sentiers étaient occupés. Le Dominicain n'avait qu'à mettre la balle en jeu pour pousser Daniel Mateo à la plaque, mais au lieu de cela, il a mordu la poussière sur trois prises.

Il a aussi commis une erreur à l'arrêt-court, tout comme le troisième-but Eric Grabe, pourtant très fiable jusque-là.

«Les gars sont des joueurs professionnels. Ce n'est pas parce qu'il y a des blessés qu'on doit s'empêcher de marquer des points», disait Pierre-Luc Laforest en fin de soirée, visiblement amer par la sortie des siens.

«Rusch et Bollinger nous ont donnés beaucoup de 0 pour qu'on puisse s'en sortir, mais à un moment donné, il faut enlever la pression de sur nos lanceurs partants», poursuivait le gérant, pas du tout impressionné par la présence de Morales en deuxième. «C'est impardonnable.»

Morales revendique déjà six erreurs en sept parties, mais c'était sa première comme joueur d'inter.

Dans l'autre vestiaire, Bobby Jones félicitait sa troupe, qui a su de nouveau se montrer opportuniste. 

«Tant que nos lanceurs nous offriront une chance de gagner, on va avoir du succès», souriait le gérant, qui a repris la route avec deux grosses victoires en poche.

Les Aigles ont quant à eux quitté Trois-Rivières tôt vendredi en direction du New Jersey, où ils rejoindront les Jackals. Il s'agira du premier choc entre les deux clubs depuis la finale de la Ligue Can-Am en septembre 2015.

Carnet de notes

Sauf en neuvième manche (Mateo), aucun premier frappeur des Aigles n'a atteint les sentiers jeudi...

Les équipes adverses dominent les Trifluviens pour les points inscrits à partir de la septième manche en ce début de campagne, 22 contre 9.

Tout porte à croire que Steve Brown revêtira l'uniforme des Aigles samedi au stade Yogi-Berra. Le puissant cogneur serait prêt à jouer dès vendredi, mais le règlement de la Ligue Can-Am stipule qu'il doit patienter sept jours sur la liste des blessés...

Lors du match d'ouverture jeudi dernier, il aurait fallu lire que ce sont les Petits Chanteurs de Trois-Rivières qui ont chanté We are the champions. Marianne Rheault avait quant à elle interprété l'hymne national.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer