Rusch ne peut pas tout faire seul

L'offensive des Aigles a été bien timide mercredi.... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

L'offensive des Aigles a été bien timide mercredi.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Matthew Rusch a eu 33 ans il y a quelques jours, mais il lance comme s'il en avait 25. Dominant pendant sept manches, l'as artilleur des Aigles a vu son bon travail être bousillé par les releveurs Edilson Alvarez et Scott Kuzminsky, pavant la voie à une victoire des Miners de Sussex 5-1, devant 1253 amateurs au stade Fernand-Bédard.

On a eu droit à tout un duel de partants entre Rusch et Michael Suk. Si le porte-couleurs des Oiseaux a su espacer deux coups sûrs en plus de n'offrir aucun but sur balles aux visiteurs en 23 confrontations - il a cumulé cinq demi-manches parfaites -, Suk a blanchi les Aigles, limitant ceux-ci à quatre simples.

La barre était donc haute pour Alvarez, dépêché sur le monticule en début de huitième.

Après avoir retiré les deux premiers hommes à lui faire face, le Dominicain a concédé des doubles aux frappeurs huit et neuf de l'alignement des Miners. Michael Antonio a marqué pour débloquer le pointage.

Puis, en neuvième, les protégés de Bobby Jones ont mis le match hors de portée de leurs adversaires. Bénéficiant des largesses de Scott Kuzminsky (quatre simples de suite et autant de points mérités), les Miners ont fait honneur à leur réputation d'équipe misant sur une attaque explosive.

Frustré par le travail de ses lanceurs mardi soir, le gérant Jones avait décidé de retourner à l'hôtel en marchant, refusant de se retrouver dans le même autobus que ses protégés! Il avait bien meilleure mine mercredi au terme du duel.

«Si ce n'était pas des difficultés de nos lanceurs partants, nous n'aurions qu'une défaite depuis le début de l'année. Rusch a très bien lancé pour les Aigles, mais notre attaque a trouvé une façon de gagner ce match. J'étais content de la réponse de nos releveurs aussi.»

Au tour de Kuzminsky

Dans l'autre corridor, Pierre-Luc Laforest ne pouvait en dire autant. Il a toutefois épargné le jeune Kuzminsky, qui n'a pas été chanceux selon lui.

«Il n'a pas mal joué. Il y a eu deux ou trois bâtons brisés, ça n'a pas penché en sa faveur.»

Il n'en reste pas moins que presque la totalité de l'enclos des Oiseaux a connu ses moments troubles en seulement sept jours. Lors des quatre défaites des Aigles, David Leblanc, Philippe-Alexandre Valiquette, Dennis Neal et Kuzminsky ont tous traversé au moins une manche en se faisant ébranler.

«C'est une question de confiance, avance Laforest. En même temps, ce n'est que le début de la saison. Je sais qu'on mise sur un bon enclos. On va gagner la série demain [jeudi].»

Le gérant reconnaissait que son partant et entraîneur des lanceurs méritait un meilleur sort. «Il a encore répondu à l'appel! On a vu ça de Matt assez souvent, mais la tâche n'était pas évidente avec l'alignement des Miners.»

Chez les Aigles, le seul point a été inscrit par Daniel Mateo, à la suite d'un double de Reed Lavallee en neuvième avec deux retraits.

Ce fut l'unique claque de plus d'un but des favoris de la foule, qui aurairent néanmoins pu prendre les devants en troisième, n'eut été d'un beau jeu défensif qui a privé Kyle Lafrenz (0 en 4) d'un coup sûr de deux points. 

Chez les Aigles, Matthew Rusch et Daniel Mateo ont uni leurs efforts pour effectuer deux bijoux, un rare moment de réjouissance pour les spectateurs, outre la prestation générale de Rusch.

Brown dans l'autobus

Bonne nouvelle, Steve Brown devrait accompagner ses coéquipiers au New Jersey, vendredi, pour le premier long voyage de l'équipe aux domiciles des Jackals et des Miners. Dans son rôle de quatrième frappeur, Brown manque cruellement aux Aigles...

Le séjour de David Amberson pourrait être de courte durée. Les Aigles ont annoncé mercredi l'acquisition du voltigeur Bobby Coyle, qui a joué plus de 100 matchs dans le réseau AA des Dodgers de Los Angeles. Le joueur de 27 ans a d'ailleurs déjà fait partie de l'alignement de 40 joueurs des Dodgers, mais il a raté toute la saison 2015 en raison d'une blessure à l'épaule...

Reed Lavalle étant employé au champ droit, c'est Dany Girard qui agissait comme receveur dans l'enclos...

Ryan Bollinger aura le mandat de freiner les Miners jeudi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer