De grandes aspirations pour deux jeunes rameurs

Olivier Courchesne... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Olivier Courchesne

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Pendant que les projecteurs seront braqués sur les kayakistes et canoéistes en quête de gloire olympique, cette semaine au lac Lanier en Géorgie dans le cadre des qualifications continentales en vue de Rio 2016, deux jeunes rameurs du Club de canoë-kayak de Trois-Rivières tenteront de se frayer une place parmi l'élite continentale alors qu'ils prendront part au Championnat panaméricain junior, au même endroit.

Anne-Sophie Lavoie... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Anne-Sophie Lavoie

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

À leur première année dans les rangs juniors, Anne-Sophie Lavoie-Parent et Olivier Courchesne comptent déjà laisser leur marque et visent rien de moins que le sommet.

Avec l'objectif principal de se hisser jusqu'en finale A du Championnat mondial junior, qui aura lieu à Minsk en Biélorussie à la fin juillet, les deux protégés de Mathieu Pelletier débarquent à Gainesville gonflés à bloc.

Pendant que Lavoie-Parent sera en action en C2-200 m avec sa compatriote Jessica MacDonald - tant chez les juniors que les seniors -, Courchesne prendra quant à lui le départ de cinq épreuves d'ici dimanche, soit le K1-200 m (junior et senior), le K2-200 m et le K4-1000 m (junior et senior).

«Comme c'est ma première véritable année junior, j'ai hâte de voir où je me situe. Je ne sais pas trop comment ça va se dérouler, mais je vise haut», souligne la canoéiste Lavoie-Parent qui a déjà participé à deux rendez-vous internationaux au cours de sa jeune carrière, soit les Espoirs olympiques (2015) et les Olympiques jeunesse d'été (2014).

D'ailleurs, au rendez-vous Espoirs olympiques, en Pologne, la Trifluvienne de 17 ans avait notamment accroché trois fois l'or à son cou.

Quant à Courchesne, il fonde ses plus grands espoirs lors des épreuves individuelles ce week-end au bassin olympique du lac Lanier.

«C'est la première fois que je vais me mesurer à des rivaux des Amériques. Mes résultats risquent d'être meilleurs en K1 car on n'a pas vraiment le temps de pratiquer les épreuves d'équipe puisque les gars habitent loin l'un de l'autre. Une chose est sûre, je veux être sur le podium. Et j'espère même la victoire!», souhaite le kayakiste qui a lui aussi participé aux Espoirs olympiques l'été dernier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer