Des Cascades meilleurs au monticule

C'est au monticule que les Cascades ont effectué... (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

C'est au monticule que les Cascades ont effectué le plus de changements afin de s'améliorer pour leur deuxième saison dans la LBMQ.

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) La première saison des Cascades de Shawinigan n'avait pas été des plus faciles, avec une dernière place au classement général de la Ligue de baseball majeur du Québec. Mais l'équipe avait montré des signes encourageants en fin de saison et c'est sur cette lancée que la troupe de Patrick Bourbeau espère poursuivre cet été, et ce, dès dimanche à domicile face aux Brewers de Montréal.

C'est au monticule que les Shawiniganais ont connu leur part d'ennuis en 2015. Certes, le vétéran Steeve Dubé avait commencé la saison avec un match sans point ni coup sûr, mais la situation s'est rapidement envenimée. L'équipe a terminé au dernier rang pour la moyenne de points mérités avec 6,39. C'est pourquoi le nouveau directeur général de la formation, Eraklis Tzavellas, a tenté d'améliorer la qualité de ses artilleurs cet hiver.

«On voulait bâtir sur notre fin de saison de l'an dernier. Mais il y avait une lacune au monticule. Nous allons encore avoir Dubé comme as, mais nous avons ajouté Alexandre Janelle-Gagnon, et Kevin Gaboury est en santé. Ça nous donnera une meilleure profondeur», ajoute celui qui espérait compter sur l'ancien des Aigles juniors Jean-François Dionne. Celui-ci ne devrait toutefois pas être en mesure de jouer à la suite d'une problématique en lien avec son statut dans les collèges américains.

À l'offensive, le retour d'Emmanuel Forcier - il n'avait disputé que quatre matchs l'an dernier - devrait être payant. Jean-Simon Gagné, qui est aussi lanceur, est l'une des autres recrues ajoutées au peloton shawiniganais. Maxime Brouillard, Alexandre Béland et Vincent Bourget seront eux aussi de retour. Bref, la connexion trifluvienne se poursuit chez les Cascades puisqu'il s'agit tous d'ancien des Aigles ou des Dragons du Collège Laflèche.

Patrick Bourbeau espère que les atomes crochus développés entre ses joueurs l'année dernière, et dans les rangs juniors, permettront d'accumuler les victoires.

«C'est sûr que défensivement, nous allons être plus solides. À notre première année, nous nous cherchions. Il y avait beaucoup d'essais et d'erreurs pour tenter de trouver nos forces et nos faiblesses. Nous allons être plus prêt. Nous avions connu une bonne fin de saison et notre fiche n'est pas représentative. Nous avions perdu beaucoup de matchs par un ou deux points parce que nous manquions d'expérience», explique le pilote.

La sensation japonaise Masahiro Miyadera ne sera toutefois pas de retour à Shawinigan, lui qui a signé un contrat

en Californie.

Des améliorations au parc Optimiste

Pour cette deuxième saison dans le secteur Shawinigan-Sud, quelques améliorations ont été apportées au terrain de baseball de l'endroit. On ne parle pas de la construction d'un nouveau stade, mais de la refonte de la surface et du monticule avec de la terre rouge, comme celle que l'on retrouve au stade Fernand-Bédard. Le site étant le terrain le plus petit du circuit - et celui où il s'est frappé le plus de coup de circuit la saison dernière - d'autres améliorations seront éventuellement nécessaires.

«On a regardé avec la ville si on peut reculer la clôture et créer des allées, mais ce n'est pas conclu. Mais nous avons installé des filets et nous poursuivons nos démarches pour le recul de la clôture», note Tzavellas.

Au total, les Cascades disputeront 32 matchs de saison régulière, dont 16 à domicile. Malgré la météo défavorable, l'équipe avait maintenu une moyenne d'environ 200 spectateurs lors de la campagne inaugurale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer