Du sang neuf dans la rotation des Aigles

Porfirio Lopez sera le seul nouveau visage au... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Porfirio Lopez sera le seul nouveau visage au sein de la rotation de partants des Aigles. Le lanceur dominicain s'entraînait en gymnase avec ses coéquipiers dimanche, mais tous les joueurs devraient pouvoir fouler le terrain lundi.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Il n'aura fallu que quelques lancers cet hiver pour que Porfirio Lopez convainque Pierre-Luc Laforest de lui soumettre un contrat avec les Aigles de Trois-Rivières.

Le Dominicain de 26 ans s'intégrera donc à une rotation complétée par quatre visages bien connus ayant sabré le champagne à l'automne 2015.

«Il a joué dans la même équipe que Steve Brown et Charles Gillies tandis que Daniel Mateo a eu à l'affronter tout l'hiver. J'avais un peu entendu parler de lui. Et dès que je l'ai vu affronter trois frappeurs, il n'y avait plus aucun doute que je voulais l'amener à Trois-Rivières. C'est un gars qui est pas mal le fun à voir lancer», explique le gérant des Aigles.

Dans la rotation, Lopez rejoindra donc Matthew Rusch, Luis Munoz, Ryan Bollinger et Charles Gillies qui ont tous participé à la conquête des séries éliminatoires en 2015 face aux Jackals du New Jersey.

Avec une rapide qui oscille entre 90 et 93 miles à l'heure, le gaucher de 5 pi 10 po devrait être en mesure d'avoir un impact immédiat dans le circuit Wolff. «On s'attend à ce qu'il connaisse du succès comme partant», admet Laforest.

Arrivé dans la cité de Laviolette le 1er mai, le Dominicain se dit emballé par ce nouveau défi qui l'attend avec les champions en titre de la Ligue Can-Am. «C'est la meilleure équipe, une équipe gagnante! On m'a aussi parlé en bien de l'ambiance qui règne dans le vestiaire. En plus, on a la chance d'être entraîné par des gens très compétents», vante l'ancien espoir des Pirates de Pittsburgh, par l'entremise de son interprète et coéquipier Steve Brown.

Bien qu'il soit déjà étiqueté comme partant, Lopez affirme ne rien prendre pour acquis. Celui qui a remporté le championnat de la Ligue de Colombie cet hiver, avec Brown et Gillies, compte remplir le rôle qu'on lui confiera chez les Aigles, peu importe lequel. «Je suis prêt à tout faire pour aider l'équipe. Je veux juste pouvoir jouer au baseball», lance celui qui a également évolué au Japon en plus de ses cinq années dans l'organisation des Pirates où il s'est promené entre la ligue des recrues, le A- et le A+.

En 263,2 manches dans le baseball affilié, Lopez a réussi 239 retraits au bâton tout en maintenant une moyenne de 3,04.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer