La passion du baseball de Denis Coderre

Le maire de Montréal Denis Coderre était l'invité... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le maire de Montréal Denis Coderre était l'invité d'honneur des Cascades de Shawinigan, mardi au Broadway. L'occasion était bonne pour discuter de baseball, et plus précisément du retour des Expos.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Les Cascades de Shawinigan pourront dire qu'ils ont frappé un coup de circuit en invitant Denis Coderre au lancement de leur nouvelle saison.

Le maire de Montréal a présenté sa vision du retour du baseball à sa popularité d'antan avec un brin d'humour devant un Broadway bondé, mardi.

Il n'a pas fallu attendre longtemps avant que le maire Michel Angers et M. Coderre s'envoient quelques flèches sympathiques à propos de la nouvelle rivalité entre les Cascades et les Brewers de Montréal, la nouvelle formation de la Ligue de baseball majeur du Québec. «Nous allons vous battre le 15 mai!», a lancé l'ancien ministre fédéral. Il faut dire qu'ironiquement, les Cascades sont nés du déménagement des Orioles... de Montréal, il y a un peu plus d'un an.

Mais le maire Coderre avait fait ses devoirs, parlant même de la clôture du Parc Optimiste 1 de Shawinigan-Sud qui était trop basse pour les frappeurs des Cascades, ce qui en a fait rigoler plusieurs au sein de l'équipe.

L'attention s'est rapidement portée sur le retour du baseball majeur à Montréal. «On revient de loin. Il y a cinq ans, on n'était pas là pantoute et le monde riait de nous. Mais il y a quelque chose qui s'est passé depuis le décès de Gary Carter et tout le monde y contribue.»

C'est dans cette optique que le maire visite plusieurs régions du Québec, afin de vendre son projet baseball et surtout, de stimuler l'intérêt envers la discipline, mais aussi créer des modèles pour la jeunesse. Voilà qui n'est pas sans rappeler une certaine caravane des Expos dans les années 1980.

«C'est important de dire aux gens qu'ils font partie de la solution, qu'ils sont un maillon de la chaîne. Que ce soit à Shawinigan, à Sherbrooke ou avec les équipes de la Ligue Can-Am, à tous les niveaux, on souhaite ramener une équipe de Montréal», a-t-il mentionné devant une foule conquise lors de cette soirée visant à amasser des fonds pour les Cascades.

M. Coderre ne cache pas son optimisme, rappelant au passage que c'est maintenant le commissaire Rob Manfred qui parle de Montréal sans qu'on le lui demande, et que la famille Bronfman a effectué une sortie publique en appui financier au projet il y a un mois. Mais il y a toujours la possibilité que Montréal ne serve que d'effet levier afin de forcer les marchés d'Oakland et Tampa Bay à construire de nouveaux stades.

«Je regarde toutes les options. Il faut être vigilant. En bout de ligne, c'est le baseball majeur qui décide. Je suis enthousiaste. Il y a une passion qui s'y rattache, mais c'est une passion réaliste. Je vois cet engouement et ce qui peut arriver à moyen terme. C'est le commissaire qui a dit de laisser le temps à l'entente avec les joueurs de se terminer (avant de procéder à une expansion). Bien ça, c'est en décembre 2016!», s'est exclamé Denis Coderre, qui a aussi avoué que le plan de financement d'un nouveau stade montréalais mis de l'avant par Dominic Therrien était une des options étudiées.

Aigles-Champions à Shawinigan

En plus de dévoiler leur nouvel uniforme, les Cascades ont aussi annoncé qu'un match de baseball professionnel allait se jouer le 14 mai prochain au Parc Optimiste.

Les Aigles de Trois-Rivières et les Champions d'Ottawa croiseront le fer, alors que la veille, ce sont les Cascades qui se frotteront aux Oiseaux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer