Antoine Thibeault en pleine ascension

Antoine Thibeault (au centre) a réussi son meilleur... (Courtoisie)

Agrandir

Antoine Thibeault (au centre) a réussi son meilleur temps en carrière au 3000 m steeple.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) En retranchant cinq secondes à son meilleur temps à vie au 3000 m steeple-chase, la fin de semaine dernière en Californie, Antoine Thibeault a confirmé que sa saison de rêve sur les pistes intérieures n'était pas qu'un simple coup de chance.

Le coureur de Saint-Gérard-des-Laurentides a établi sa nouvelle marque de référence sur sa distance fétiche lors du Payton Jordan Invitational, importante compétition tenue dans la région de San Francisco et à laquelle participait aussi Alex Genest, de Lac-aux-Sables. Thibeault a terminé au 15e rang sur 60 participants en vertu de son temps de 8min36,41sec. Il se retrouve à environ six secondes du standard olympique, établi à 8min30.

«C'est ma meilleure performance à vie», analyse le porte-couleurs du Rouge et Or de l'Université Laval et du club Zénix de la Mauricie, qui était classé 35e avant le début de l'épreuve. Thibeault a donc battu plusieurs bons coureurs américains. Il prenait le départ de la quatrième vague.

«Les conditions étaient parfaites, il faisait beau et il ne ventait pas», décrit Thibeault, qui s'entraînait depuis un mois en altitude en Arizona afin d'être prêt pour sa saison extérieure.

«Retrancher cinq secondes, c'est énorme. On parle de 25 ou 30 mètres.»

Son entraîneur au Zénix, Pierre Thibodeau, avait aussi fait le voyage sur la côte-ouest américaine. Il n'était pas peu fier de cette nouvelle réalisation de son poulain, double médaillé d'or aux Championnats canadiens d'athlétisme en salle.

Quant à Alex Genest, il a raté le standard olympique de très peu, arrêtant le cadran à 8:30,242, bon pour le 12e échelon au cumulatif.

«Il était fâché car son standard, il l'avait atteint l'an dernier, rappelle Thibodeau. Mais la fédération demande aux athlètes de le refaire cette année car la compétition est très forte au steeple en vue des Jeux de Rio. Je ne suis pas inquiet qu'il va le décrocher d'ici cet été.»

Le championnat canadien aura lieu à Edmonton, du 7 au 10 juillet. Genest pourrait alors mériter son billet pour Rio.

«Un seul athlète a réussi à obtenir son standard jusqu'à présent cette année. Pour Alex, c'est n'est qu'une question de temps avant que ça se fasse.»

Thibeault et Genest seront de retour en Californie dans trois semaines, cette fois du côté de Los Angeles, pour un autre rendez-vous d'envergure.

Une compétition continentale regroupant les meilleurs athlètes de moins de 23 ans est aussi prévue au Salvador plus tard cet été pour Thibeault.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer