Guillaume Asselin revient bredouille de Calgary

Guillaume Asselin... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Guillaume Asselin

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Guillaume Asselin n'a pas été choisi athlète étudiant de l'année dans le réseau des sports universitaires au Canada.

En nomination avec trois autres finalistes, le hockeyeur des Patriotes de l'UQTR était à Calgary lundi afin de prendre part à la remise des Prix Borden Ladner Gervais, un gala de fin d'année regroupant des sportifs ayant connu une saison extraordinaire.

C'est finalement le nom d'Andrew Buckley qui a été prononcé en fin de la soirée dans la catégorie masculine. Buckley évolue pour l'équipe de football des Dinos de l'Université de Calgary. Celui-ci met donc la main sur le trophée Doug-Mitchell. Du côté féminin, c'est la nageuse Kylie Masse des Varsity Blues de l'Université de Toronto qui a raflé les honneurs.

Un jury avait été formé afin d'élire l'athlète de l'année, mais les amateurs étaient également invités à voter via Internet. Le facteur popularité sur les réseaux sociaux était donc pris en considération.

Asselin aurait amassé plus de 33 000 votes, bon pour le deuxième rang derrière un autre athlète qui n'était toutefois pas Buckley. Au total, 112 500 votes ont été enregistrés pour élire les deux personnalités (masculines et féminines) de l'année 2016 au sein du réseau du Sport interuniversitaire canadien.

Asselin a terminé la dernière campagne en raflant le titre de hockeyeur par excellence au pays. Il a aussi été nommé Patriote de l'année au gala sportif de l'UQTR, fort de son championnat des pointeurs autant dans la Ligue de l'Ontario qu'au niveau national.

En entrevue au Nouvelliste, l'attaquant vedette, un étudiant en administration, parlait d'une fin de semaine inoubliable dans la métropole albertaine. «Juste d'avoir fait partie de cette expérience, c'est énorme. Je sortirai grandi de ce court séjour.»

Asselin a notamment eu la chance de rencontrer des gens du milieu des affaires ainsi que des avocats du cabinet Borden Ladner Gervais. Il quitte aussi avec une bague en or et une montre comme prix de consolation! Son entraîneur chez les Patriotes Marc-Étienne Hubert l'accompagnait à Calgary.

«Je veux remercier tout le monde qui a voté pour moi, ça fait vraiment chaud au coeur. Représenter l'UQTR à ce gala, c'est un grand honneur, surtout que je suis le premier. C'est un prix individuel mais je le partage avec tous mes coéquipiers.»

En plus des statistiques personnelles, les membres du jury prenaient en considération l'implication dans la communauté ainsi que le leadership exercé par les athlètes nominés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer