Tourigny à la barre des Mooseheads

Le Nicolétain André Touringny effectuera un retour dans... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le Nicolétain André Touringny effectuera un retour dans la LHJMQ l'an prochain. Après trois ans comme adjoint dans la LNH, il a accepté le poste d'entraîneur-chef avec les Mooseheads d'Halifax.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Après trois ans comme adjoint dans la Ligue nationale de hockey, André Tourigny fera un retour la saison prochaine dans la LHJMQ, à la barre des Mooseheads d'Halifax.

Le Nicolétain a accepté un contrat de cinq ans et il se concentrera exclusivement sur les tâches d'entraîneur-chef, lui qui avait été pilote et directeur-gérant des Huskies de Rouyn-Noranda pendant une décennie avant de faire le saut chez les pros.

«Mais ça fait trois ans que je ne suis qu'entraîneur, la transition est déjà faite à ce niveau. Et puis j'ai jasé avec Bobby (Smith) et Cam (Russell), ils savent d'où je viens et ce que je peux amener. Je sais qu'ils vont m'impliquer dans les décisions», explique Tourigny.

Ce dernier aurait pu être plus patient et voir si un poste plus alléchant allait être disponible dans la Ligue américaine, par exemple. Après avoir étudié le marché, il en est venu à la conclusion que la meilleure opportunité se trouvait à Halifax. Il avait aussi rencontré les Tigres de Victoriaville avant de s'engager avec les Mooseheads. «Il y a eu beaucoup de mouvements l'an dernier dans la Ligue américaine. Cette année, c'est beaucoup plus stable. Je ne suis pas du genre à être un entraîneur de salon, je voulais être dans l'action. Les Mooseheads m'offrent ce privilège, dans un des meilleurs marchés de la Ligue canadienne de hockey. Halifax, c'est loin d'être Kalamazoo! Les Mooseheads ont de beaux outils pour monter une excellente équipe (dont sept choix de première ronde au cours des deux prochaines années) et je dois dire que ça m'excite beaucoup.»

En revenant dans la LHJMQ, Tourigny pourra de plus suivre de plus près le cheminement de ses jumeaux, éligibles à la prochaine séance de sélection des joueurs midgets dans un mois à Charlottetown. L'un de ses fils est attaquant, l'autre est gardien de but.

Par contre, il devra renoncer à ses parts des Huskies. «Ça va être spécial de jouer contre les Huskies, c'est certain. Mais dans la vie, il faut regarder en avant, jamais en arrière», lance Tourigny, qui n'a pas songé à tasser Gilles Bouchard pour reprendre ses tâches chez les Huskies. «Même l'an dernier, avant de joindre les rangs des Sénateurs, je lui avais dit de dormir tranquille, que ce n'était pas une option. Chez les Huskies, on croit en la stabilité, et on avait dit que l'équipe allait traverser les bons moments comme les tempêtes avec lui.»

C'est Tourigny qui est à l'origine de l'embauche de Bouchard, une décision qui le fait bien paraître! Curieusement, Bouchard, dont la feuille de route est garnie par une longue expérience dans le midget AAA puis un court passage à la tête des Patriotes de l'UQTR, n'était pas sur les radars de la LHJMQ avant d'obtenir sa chance en Abitibi. «Ça veut dire que si ça ne marche plus pour moi un jour dans le hockey, j'ai un bel avenir comme chasseur de têtes!», rigole Tourigny. «On se connaissait bien, on avait dirigé ensemble par le passé. C'est une bonne tête de hockey, une bonne personne et un bon père de famille, alors c'était le bon modèle pour nos joueurs. On l'a bien entouré. À partir de là, je savais que nous ne pouvions manquer notre coup!»

Même s'il est un nouveau membre en règle des Mooseheads, Tourigny va terminer les présentes séries dans les parages des Huskies. Tourigny a eu beau travailler au Colorado et à Ottawa au cours des trois dernières saisons, il est toujours demeuré vice-président des Huskies. C'est d'ailleurs lui qui pilotait le dossier des joueurs européens pour l'organisation. «Les Mooseheads comprennent très bien la situation. On va finir la saison, puis je vais aller m'installer à Halifax.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer