L'Impact veut sortir de son creux de vague

S'il veut éviter de chuter au classement, l'Impact... (La Presse)

Agrandir

S'il veut éviter de chuter au classement, l'Impact devra être plus mobile afin de rejoindre Didier Drogba et Ignacio Piatti (photo) face aux Rapids du Colorado.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
Montréal

Personne ne s'en cache chez l'Impact. Même si l'équipe occupe toujours le premier rang de l'Association de l'Est, les joueurs et les entraîneurs savent que les performances des dernières rencontres n'ont pas répondu aux attentes.

Malgré le retour de l'attaquant étoile Didier Drogba dans la formation partante, l'Impact se retrouve dans un creux de vague, n'ayant pas gagné à ses deux plus récentes rencontres (0-1-1). La troupe de Mauro Biello essaiera de s'en sortir lors de la visite des Rapids du Colorado, samedi, au stade Saputo.

La tâche ne sera toutefois pas facile. L'Impact en sera à son troisième match en huit jours et la défensive est affectée par une vague de blessures.

De plus, les Rapids ont refait surface cette saison, après deux campagnes dans les bas fonds du classement de l'Association de l'Ouest.

Les succès des Rapids sont en partie attribuables à l'arrivée du milieu de terrain Jermaine Jones.

Après avoir purgé une suspension de six matchs pour s'en être pris à un arbitre lors des séries éliminatoires avec le Revolution de la Nouvelle-Angleterre l'automne dernier, Jones a amassé deux buts et une aide à ses deux premières sorties avec sa nouvelle équipe.

«Je pense qu'il leur donne confiance, a noté le gardien de l'Impact Evan Bush, avant l'entraînement de l'équipe, vendredi. Ils faisaient bien sans lui et beaucoup de personnes se questionnaient à savoir s'ils allaient continuer ou non à connaître du succès. Ils ont démontré qu'ils sont à prendre au sérieux.

«Et Jones est un gars très travaillant et un des meilleurs milieux de terrain de la ligue.»

Les Rapids (5-2-1) espèrent surfer sur cette vague jusqu'à l'été, quand le gardien de l'équipe nationale américaine Tim Howard va rejoindre leurs rangs après 13 saisons en Angleterre.

Et ce n'est pas comme si les Rapids avaient nécessairement besoin de renforts en défensive, puisque le gardien actuel de l'équipe Zac MacMath a accordé seulement six buts en huit matchs cette saison.

Ce n'est pas une bonne nouvelle pour l'offensive montréalaise, qui a été blanchie trois fois lors des six derniers matchs.

«Je pense qu'il faut retrouver les principes du début de l'année, a mentionné Biello. Il faut faire bouger le ballon pour faire bouger l'opposition. Nous sommes sortis de ce modèle lors des derniers matchs.

«Il faut être patient avec le ballon. Si nous voulons pousser trop vite vers Didier ou Nacho (Ignacio Piatti), ça joue dans les plans de l'autre équipe.»

Même si l'Impact (4-3-1) continue de trôner au sommet de l'Association de l'Est, le classement est congestionné derrière.

«Comme pour toutes les équipes, il y a des hauts et des bas au fil d'une saison, a rappelé le défenseur Wandrille Lefèvre. Nous avons eu un petit bas qui perdure depuis pas si longtemps. Nous allons tester le caractère et l'intelligence de cette équipe-là pour trouver des solutions face à l'adversité.»

Par ailleurs, les nouvelles n'étaient pas très bonnes lors du bulletin de santé de Biello, vendredi. Il a confirmé que le défenseur Hassoun Camara allait rater de quatre à six semaines en raison d'une élongation à un muscle ischio-jambier et que le défenseur Donny Toia en avait encore pour deux ou trois semaines sur la touche en raison du même problème.

Les nouvelles étaient légèrement plus encourageantes en ce qui concerne le milieu de terrain Marco Donadel. L'Italien devait tester son genou à l'entraînement vendredi et il est possible qu'il soit en uniforme samedi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer