Les Predators forcent la tenue d'un 7e match

Ryan Johansen célèbre le but gagnant marqué par... (AP, Mark Humphrey)

Agrandir

Ryan Johansen célèbre le but gagnant marqué par son coéquipier James Neal.

AP, Mark Humphrey

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Teresa M. Walker
Associated Press
Nashville

James Neal a marqué l'éventuel but de la victoire tard en deuxième période, et les Predators de Nashville ont tenu bon pour finalement vaincre les Ducks d'Anaheim 3-1 lundi soir.

 

Du coup, les Predators participeront à un septième et décisif match pour la première fois de leur histoire. Ils avaient subi cinq défaites en autant de tentatives lors d'une sixième rencontre qu'ils devaient gagner pour demeurer en vie.

Au passage, ils ont aussi mis fin à la séquence de trois victoires des Ducks.

La rencontre décisive aura lieu mercredi soir à Anaheim, et le vainqueur croisera le fer avec les Sharks de San Jose au deuxième tour.

Shea Weber a scellé l'issue du match en marquant dans une cage déserte avec dix secondes à jouer, avec l'aide de Neal. Mattias Ekholm a également fait bouger les cordages pour les Predators pendant que Pekka Rinne repoussait 26 rondelles.

Ryan Kesler a été le seul à déjouer la vigilance de Rinne, lors d'une supériorité numérique.

Les Ducks retourneront donc à domicile, où ils ont perdu le septième match de la finale de l'Association de l'Ouest contre les Blackhawks de Chicago l'an dernier.

Rinne, qui a connu des moments difficiles au cours de la série, a réalisé des arrêts-clés en fin de troisième période. Il a bloqué un tir à bout portant de Corey Perry avec 6:40 à jouer et frustré David Perron avec moins de trois minutes à écouler.

Faisant face à l'élimination devant leurs partisans, les Predators ont pris les devants 2-0 en deuxième période grâce aux buts d'Ekholm, à 8:10, et de Neal, à 17:45.

Pénalité controversée

Mais avant la fin de l'engagement, Kesler a permis aux Ducks de revenir dans le match, à 19:46, pendant une pénalité controversée mineure à Ekholm.

Les Ducks ont limité leurs rivaux à seulement cinq tirs en troisième période et en ont dirigé neuf vers Rinne, qui n'a pas flanché.

Dans la défaite, Frederik Andersen a réalisé 23 arrêts.

Les Blues sortent les Blackhawks

Troy Brouwer a marqué son premier but des séries à 8:31 de la troisième période, et les Blues de St. Louis ont mis fin au règne des Blackhawks de Chicago grâce à une victoire de 3-2 lundi soir.

Au terme d'une série passionnante du début à la fin, les Blues ont éliminé les champions en titre de la Coupe Stanley en sept matchs.

Au deuxième tour, ils livreront bataille aux Stars de Dallas, meilleure formation de l'Association Ouest pendant la saison régulière.

Jori Lehtera, dès la première minute de jeu, et Colton Parayko, à 13:43, avaient procuré aux Blues une avance de 2-0 avant que Marian Hossa ne ranime les espoirs des Blackhawks en inscrivant son troisième des séries à 18:30 du premier vingt.

Andrew Shaw a ensuite profité d'un avantage numérique à 3:20 de la deuxième période pour créer l'égalité.

Cette impasse a tenu bon jusqu'au filet décisif de Brouwer, un porte-couleurs des Blackhawks lors de leur triomphe en 2010.

Ce but de Brouwer était son premier en séries éliminatoires depuis 2013, soit en 24 matchs.

Les Blackhawks ont raté une chance en or de créer l'égalité une fois de plus. Mais le tir de Brent Seabrook a frappé les deux poteaux, avec environ 3:30 à jouer.

Les Blackhawks ont dirigé 33 tirs vers Brian Elliott pendant que Corey Crawford a reçu 26 rondelles. Avec La Presse Canadienne

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer