Manziel sera accusé d'agression

Johnny Manzie et son ex-copine Colleen Crowley.... (Photo LM Otero, archives Associated Press)

Agrandir

Johnny Manzie et son ex-copine Colleen Crowley.

Photo LM Otero, archives Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nomaan Merchant
Associated Press
Dallas

Johnny Manziel devrait être formellement accusé mardi à la suite d'allégations voulant qu'il ait agressé son ex-copine en janvier, a révélé l'avocat du controversé quart-arrière de la NFL lundi.

Robert Hinton a mentionné à l'Associated Press que les procureurs l'avaient avisé qu'ils s'attendaient à la mise en accusation formelle de Manziel, qui est âgé de 23 ans, pour violence conjugale. Ce délit peut entraîner jusqu'à un an de prison et une amende de 4000 $ US.

Hinton, un avocat de la défense aguerri de Dallas qui entretient des liens avec le bureau du procureur de district, a mentionné qu'il s'attendait à ce qu'un juge établisse la caution peu de temps après sa mise en accusation formelle mardi. Il a précisé que Manziel devra ensuite se présenter en personne pour sa comparution. Hinton a ajouté qu'aucune discussion n'avait encore eu lieu afin d'en arriver à une entente à l'amiable avant le début du procès.

Brittany Dunn, la porte-parole du bureau du procureur de district du comté de Dallas, avait déjà refusé de confirmer les rumeurs lundi voulant que Manziel eût été inculpé. Les procureurs avaient annoncé la semaine dernière qu'ils avaient déposé une demande de mise en accusation pour agression contre Manziel.

S'il est inculpé, cela signifie que les chances que Manziel poursuive sa carrière dans la NFL s'amenuisent. Il a déjà été libéré par les Browns de Cleveland, en plus d'avoir été largué par deux agents et d'avoir perdu tous ses commanditaires.

Cette mise en accusation fait suite aux allégations de son ex-copine, Colleen Crowley, qui a raconté avoir été abordée par Manziel dans un hôtel de Dallas avant d'être frappée alors qu'ils se dirigeaient vers son appartement de Forth Worth. Crowley a reçu une ordonnance de protection qui exige que Manziel n'entre pas en contact avec elle pendant deux ans, qu'il demeure à un minimum de 500 pieds de son domicile et de son lieu de travail et qu'il verse 12 000 $ en frais juridiques.

Une entente entre les avocats de Manziel et les procureurs de district afin d'éviter un procès pourrait inclure un accord afin que Manziel suive une thérapie de gestion de la colère ou de lutte contre la violence conjugale, ou encore qu'il se soumette à un programme de lutte contre la dépendance à l'alcool et aux drogues, ont évoqué des avocats au fait du dossier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer