Lancement de la saison 2016: la normale pour les clubs de golf

Petit à petit, les différents clubs de golf... (Archives)

Agrandir

Petit à petit, les différents clubs de golf de la région ouvrent leurs portes pour le début de la saison 2016.

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Hiver doux et peu de neige, un cocktail parfait pour que les clubs de golf de la région puissent lancer leurs activités avant l'arrivée du mois de mai. Certains ont même ouvert leurs portes cette semaine pour cette saison qui s'annonce intéressante aux dires de plusieurs.

Ils étaient plus de 200 à fouler le parcours du Godefroy jeudi après-midi pour les premiers élans de l'année.

«Le terrain était sec, on pouvait utiliser les voiturettes presque partout sauf sur deux trous où il fallait rester sur le sentier. Souvent en début de saison, c'est plus boueux et ça s'adresse davantage aux mordus, mais là, la balle ne se creusait pas dans l'allée. On était bien content de la réponse de gens», a souligné le directeur général du club, Éric Renald.

Année après année, ce sont bien évidemment les clubs plus au sud de la région qui sont les premiers à accueillir les premiers golfeurs, Dame Nature oblige. Jusqu'à présent, trois d'entre eux affichent ouvert, soit le Godefroy, à Bécancour, le Métabéroutin, à Trois-Rivières, et le Links O'Loup à Louiseville.

À Shawinigan, il faudra encore patienter pendant une à deux semaines. C'est ce qu'explique le professionnel et directeur des opérations du Club de golf Grand-Mère, Guy Lefebvre.

«Nous n'avons pas encore pu enlever toutes nos toiles sur les verts. Nous avons de la neige plus tardivement ici qu'à Louiseville (les deux clubs sont sous la même propriété). Ça fait de la neige dure qui est difficile à enlever. À la mi-janvier, les gens pensaient que nous jouerions de bonne heure, mais nous allons ouvrir au même moment qu'habituellement.»

Le son de cloche est similaire du côté du club de golf Sainte-Flore, où on espère accueillir les premiers golfeurs la semaine prochaine.

«Le terrain de pratique était enneigé il y a deux jours, et maintenant, c'est fondu. Mais il y a de l'eau et on attend qu'elle s'en aille. Mais le sol est dégelé», mentionne le propriétaire de l'endroit, Patrick Ladouceur.

Somme toute, la majorité des clubs de la région devraient tous être en mesure d'accueillir des golfeurs dans la prochaine quinzaine de jours, ce qui représente les dates habituelles du lancement de la saison. On joue donc... la normale contrairement à la grande région de Montréal.

«On a participé au salon du golf à Montréal (en mars) et les gens parlaient d'ouverture des terrains alors que nous, c'était du ski de fond qui se faisait!», rigole Guy Lefebvre.

De La Tuque à Bécancour, on retrouve 13 terrains de golf dans la région.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer