Les Cataractes coulés en prolongation

Dans un festival offensif ponctué de 11 buts,... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Dans un festival offensif ponctué de 11 buts, Samuel Dove-McFalls a apporté sa touche pour les Sea Dogs.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Shawinigan) Les Cataractes ont trouvé chaussure à leur pied en demi-finale. Malgré une bonne performance, les hommes de Claude Bouchard ont plié l'échine 6-5 en prolongation dans le premier match de cette série face aux Sea Dogs, disputé devant plus de 4200 personnes au Centre Gervais Auto. C'est Matthew Highmore qui a tranché dans la première minute de prolongation, en faisant disparaître un tir-passe de Jakub Zboril sous les cordages.

Cette séquence a mis fin à un duel enlevant entre champions de division. Les deux équipes ont rivalisé de vitesse et de talent, et c'est la capacité des visiteurs à éviter les revirements et à bien protéger leur gardien Marc-Antoine Turcotte qui a fait la différence en bout de ligne.

Le match a été aussi marqué par l'expulsion de Thomas Chabot en première période, qui a servi une violente mise en échec à Gabriel Gagné, placé dans une position vulnérable. Les Sea Dogs ont réussi à écouler cette pénalité majeure de cinq minutes alors que la marque était de 1-0 en faveur des locaux et ce fut l'un des points tournants de la soirée.

Une autre séquence-clé s'est déroulée en fin deuxième période, alors que les Sea Dogs venaient de se faire prendre en défaut sur un dégagement refusé avec des joueurs exténués sur la glace. Danny Flynn a alors eu la présence d'esprit d'utiliser son temps d'arrêt et quelques instants plus tard, Samuel Dove-McFalls brisait l'égalité pour permettre à son club de rentrer au vestiaire en avance 4-3 après 40 minutes.

Les Cataractes sont revenus de l'arrière en troisième, et ont même pris l'avance 5-4 grâce à des filets de Dennis Yan et Gabriel Gagné. Philippe Cadorette n'a toutefois pas été en mesure de fermer la porte, le capitaine des Sea Dogs Spencer Smallman expédiant tout le monde en prolongation après avoir accepté une savante remise de Joe Veleno, qui a disputé un excellent match. Pas trop intimidé malgré ses 15 ans, Veleno! Puis l'aréna s'est vidé rapidement en prolongation, quand Zboril a attiré Cadorette avec une feinte de tir, puis qu'il a rejoint le bâton de Highmore dans l'enclave, qui a fait dévier cette rondelle dans un filet désert.

«Il va falloir travailler plus fort»

«Je ne pense pas que c'était un match de 6-5 ce soir. Ce fut 31-26 dans les tirs au but, 12-12 à peu près dans les chances de marquer. Lors des deux premières rondes, on était avantagé car le Phoenix et les Islanders ouvraient le jeu. Ça ne sera pas le cas dans cette série. Il va falloir travailler plus fort pour chaque lancer, pour chaque chance de marquer», prévenait Claude Bouchard.

«Va falloir pousser plus en repli également, bloquer davantage de lancers. Ils en ont bloqué pas mal, eux, des lancers ce soir. On a vu moins certains de nos joueurs, car c'était plus serré sur la glace. Il faut s'ajuster, notamment dans notre couverture en zone défensive», ajoutait le pilote des Cataractes.

Anthony Beauvillier chantait le même refrain, lui qui a récolté un but et une passe dans ce festival offensif.

«On leur a donné beaucoup d'espace en zone défensive. Plus le match avançait, meilleurs étaient les Sea Dogs. De notre côté, l'intensité n'a pas bougé. Nous avons travaillé mais rendu en demi-finale, ce n'est pas assez», prévenait le capitaine. «On affronte une machine de hockey. Faut payer plus le prix.»

Gagné ne cachait pas de son côté sa déception de sortir de l'aréna les mains vides. «On l'a échappé. Dans notre territoire, ce fut une soirée difficile. Les Sea Dogs n'ont amassé que trois points de moins que nous cette saison, c'est une équipe qu'il faut respecter plus que ça.»

Dans l'autre camp, Danny Flynn rendait crédit à sa troupe, qui a trouvé une façon de placer une victoire au tableau d'entrée de jeu.

«Quand tu donnes cinq buts sur la route, habituellement tu ne gagnes pas. Mais on a trouvé un chemin. On a joué beaucoup de matchs du genre depuis le début des séries, et nos joueurs ont bien répondu. Nous sommes jeunes, mais aguerris», faisait valoir le vieux routier, qui espère quand même offrir moins de chances de marquer à ses rivaux au cours des prochains matchs. «On affronte une équipe tellement talentueuse. Les Cataractes possèdent toute une attaque. On ne peut se permettre d'y aller coup pour coup.»

Outre Beauvillier, Gagné et Yan, Alex Pawelczyk et Dmytro Timashov ont aussi marqué pour les Shawiniganais, qui reçoivent à nouveau les Sea Dogs samedi soir à 19 h.

Carnet de notes

Il a été beaucoup question de la mise en échec de Chabot sur Gagné après le match. 

Chabot croit qu'il a touché l'épaule de Gagné, ce dernier avait l'impression que c'était sa tête qui avait absorbé le choc. Tous les deux des espoirs des Sénateurs d'Ottawa, Chabot et Gagné sont de bons amis à l'extérieur de la glace! Il serait surprenant que Chabot soit suspendu, puisque Gagné n'a raté aucune présence dans le match.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer