Le stoppeur Downing dit oui aux Aigles

Kaohi Downing... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Kaohi Downing

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Aigles ont réglé un autre important dossier au monticule. Après les signatures récentes de Charles Gillies et Luis Munoz, les champions de la Ligue Can-Am ont paraphé une entente avec le releveur Kaohi Downing.

Utilisé comme releveur numéro un pendant une bonne partie de la saison - il était arrivé à Trois-Rivières le 20 juin -, le stoppeur hawaïen avait cumulé des statistiques plus qu'intéressantes, aidé par une balle rapide dévastatrice (96 à 99 milles à l'heure).

En 31 manches et deux tiers, Downing a maintenu une moyenne de buts sur balles et de coups sûrs concédés par manche de 1,042. Il a également passé 28 frappeurs dans la mitaine et récolté dix sauvetages.

Ça s'est toutefois gâté en séries, quand il a flanché dans certains moments importants autant en demi-finale qu'en finale. On avait appris au terme de la finale que Downing était incommodé par une bursite.

Si son étoile avait pâli pendant les éliminatoires, ça n'avait pas empêché les Dodgers de Los Angeles de lui faire signer un contrat, le 26 octobre. L'équipe des ligues majeures l'avait ensuite assigné au club-école des Drillers de Tulsa, au niveau AA. Il a cependant été libéré au dernier camp d'entraînement, ce qui veut dire qu'il participera à celui des Aigles, d'ici trois semaines au stade Fernand-Bédard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer