Notre hockey mineur a la gangrène

Le tiraillement entre les différentes organisations de hockey... (Archives, La Presse)

Agrandir

Le tiraillement entre les différentes organisations de hockey mineur semble avoir pris le dessus sur la mission première de plaisir et d'encadrement.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(COMMENTAIRE) Le portrait du hockey mineur dans la région n'a rien de très réjouissant à l'heure actuelle. Et il n'est même pas question de résultats, qui sont bien secondaires, mais plutôt du climat malsain qui règne entre les différentes organisations gestionnaires.

Le conflit qui gangrène présentement notre beau sport national en Mauricie, comme à plusieurs endroits dans la province, a pris le dessus sur les véritables enjeux d'encadrement des jeunes joueurs.

Les organisations se détestent tellement entre elles qu'elles semblent avoir oublié leur mission première: offrir du plaisir aux jeunes qui rêvent simplement d'être la prochaine Merveille.

Chaque fois qu'un média aborde un sujet relié au hockey mineur, les réactions déferlent tant sur les réseaux sociaux que dans les boîtes vocales des journalistes. Chaque fois, c'est la même rengaine interminable.

D'un côté, les disciples de Hockey Québec qui tentent de conserver leurs acquis et de l'autre, les fervents opposants pour qui Hockey Québec représente pratiquement l'antéchrist. On se critique de part et d'autre, accusant l'autre partie de mauvaise foi tout en décriant ses façons de faire.

Dans tout ça, rares sont les commentaires constructifs. Chacun profite de la moindre petite occasion de mal faire paraître l'organisation rivale sur la place publique.

Au diable l'introspection, blâmons le concurrent!

Pourtant, les hommes de hockey compétents sont nombreux dans la région avec Frédéric Lavoie, Vincent Dumont, Denis Francoeur, Kevin Desrochers, Danny Dupont et compagnie. Il doit bien se faire quelques chose de bien en Mauricie.

Quant au recrutement - un terme très tabou lorsque les intervenants discutent publiquement -, on se demande bien qui sera le premier à faire signer une entente à un enfant en direct de la pouponnière! Lorsqu'on commence à approcher les parents de petits bouts d'à peine cinq ans pour les attirer dans sa cour, on frôle carrément la folie. Voulez-vous simplement les laisser jouer, bon sang?

Remarquez qu'il n'y a rien de mal à diversifier les options pour les hockeyeurs puisque ceci permet à davantage de jeunes de goûter à du hockey de haut niveau. Le problème, il réside plutôt dans la façon d'attirer les nouveaux joueurs et du rêve parfois vendu à chacun d'entre eux alors qu'à la base, l'enseignement demeure sensiblement identique d'un endroit à l'autre.

Au bout du compte, c'est le portefeuille du parent - déjà bien accaparé - qui se retrouve à la solde des différentes options. Malheureusement.

Et pendant que tous se préoccupent à se lancer de la boue, y a-t-il vraiment quelqu'un qui tente de maximiser les ressources afin d'offrir un encadrement de développement plaisant aux jeunes qui veulent simplement se prendre pour Sidney Crosby ou Alexander Ovechkin, l'instant de quelques années dans le hockey mineur?

Le fossé semble très large entre Hockey Québec et les autres réseaux actuellement en place, comme la LHPS. Plutôt que de continuer à élargir le fossé, il est grand temps que les décideurs s'assoient autour d'une même table pour travailler en concertation plutôt qu'en confrontation. Ça doit bien être possible, non?

Allez, mesdames et messieurs, une petite trêve, pour le bien des jeunes?

Partager

À lire aussi

  • La Mauricie trop petite pour le hockey d'élite?

    Sports

    La Mauricie trop petite pour le hockey d'élite?

    La Mauricie n'est pas une abonnée à la première marche du podium des catégories élites de la Coupe Dodge, l'emblème du hockey mineur québécois, qui... »

  • La LHPS a changé la donne

    Sports

    La LHPS a changé la donne

    L'arrivée de la Ligue de hockey préparatoire scolaire dans le paysage québécois a chamboulé le monde du hockey. »

  • À la reconquête du titre provincial

    Sports

    À la reconquête du titre provincial

    Blanchie en 2015, la Mauricie va tenter de remettre la main sur la Coupe Dodge, emblème de la suprématie au hockey mineur provincial, ce week-end... »

  • «L'aspect plaisir est passé deuxième»

    Sports

    «L'aspect plaisir est passé deuxième»

    Le Nouvelliste vous présente la conclusion du reportage sur la situation du hockey mineur en Mauricie. Il est entre autres question des pistes de... »

  • Le hockey à la sauce IKEA

    Sports

    Le hockey à la sauce IKEA

    Le Nouvelliste vous présente la conclusion du reportage sur la situation du hockey mineur en Mauricie. Il est entre autres question des pistes de... »

  • Une pierre, deux coups?

    Sports

    Une pierre, deux coups?

    Le Nouvelliste vous présente la conclusion du reportage sur la situation du hockey mineur en Mauricie. Il est entre autres question des pistes de... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer