En immersion chez les Huskers

Après un stage à l'Université d'Oregon il y... (Insolite photographie)

Agrandir

Après un stage à l'Université d'Oregon il y a deux ans, Jean-Alexandre Boucher peaufinera son apprentissage comme entraîneur de football auprès des dirigeants du prestigieux programme des Huskers de l'Université du Nebraska.

Insolite photographie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Toujours à la recherche de nouvelles connaissances sur les lignes de côté, Jean-Alexandre Boucher sera servi à souhait cette semaine au pays de l'Oncle Sam. Assistant au coordonnateur des unités spéciales et de la défensive des Carabins de l'Université de Montréal, le Trifluvien de 30 ans aura droit à une immersion au coeur du camp printanier du prestigieux programme NCAA des Huskers de l'Université du Nebraska.

Membre de la conférence Big Ten, cette institution compte sur une riche histoire de 126 ans de football universitaire. À sa tête, on y retrouve depuis l'an dernier l'entraîneur Mike Riley, un type que Boucher a appris à connaître par l'entremise de Jacques Dussault.

En plus d'une quinzaine d'années d'expérience dans le réseau universitaire, Riley a dirigé trois ans dans la Ligue nationale de football (San Diego) et quatre autres saisons dans la Ligue canadienne de football (Winnipeg).

C'est d'ailleurs grâce à ce contact que l'ancien demi-défensif des Diablos avait reçu une invitation au camp printanier des Beavers de l'Université d'Oregon State, en 2014, pour apprendre sur les lignes de côté.

Il y a quelques semaines, Boucher et Riley ont repris contact et une nouvelle perche a été tendue, au grand plaisir du Trifluvien. «Ça n'arrive pas souvent d'obtenir de telles occasions d'apprendre. Je suis vraiment content de pouvoir vivre une autre expérience de la sorte. C'est toujours quelque chose de profitable.»

À compter de mardi, l'adjoint de Danny Desriveaux chez les Carabins travaillera donc aux côtés de Bruce Read, coordonnateur des unités spéciales à l'Université du Nebraska.

«Je vais participer à toutes les réunions d'entraîneurs, toutes les séances d'entraînement et au match intra-équipe. Je vais avoir l'occasion de voir de nouvelles philosophies», mentionne celui qui a également fait partie des groupes d'entraîneurs du Vert et Or du Séminaire Saint-Joseph et de l'Académie Les Estacades au cours des dernières années.

Bien que l'occasion soit belle de démontrer son savoir-faire, Boucher ne voit pas cette opportunité chez les Huskers comme une audition en vue d'y décrocher éventuellement un poste.

«Ce n'est pas dans cette optique-là qu'on participe à de telles expériences. C'est beaucoup plus afin de remettre en question mes façons de faire, challenger mes connaissances et apprendre», note celui qui complète présentement son post-doctorat à l'UdeM en plus de travailler au sein du Groupe chiropratique de Trois-Rivières.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer