François Dussault invité à se joindre aux Alouettes

François Dussault aura l'occasion d'apprendre aux côtés de... (Stéphane Lessard)

Agrandir

François Dussault aura l'occasion d'apprendre aux côtés de Jim Popp et son groupe d'entraîneurs au camp d'entraînement des Alouettes de Montréal.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) À l'aube de sa première campagne à la barre du programme de football des Diablos du Cégep de Trois-Rivières, François Dussault aura l'occasion de parfaire ses connaissances ce printemps puisqu'il été invité à participer au camp d'entraînement des Alouettes de Montréal.

Pour le nouveau Diable en chef, il s'agira en quelque sorte d'un retour en enfance, lui qui a passé une portion de son adolescence dans l'entourage de l'équipe montréalaise. Un an après le retour des Alouettes dans la métropole, en 1996, son père Jacques avait été nommé au sein du personnel en tant qu'entraîneur de la ligne défensive et des unités spéciales (1997-2000). À cette époque, les Alouettes étaient déjà sous la gouverne de Jim Popp, actuel entraîneur-chef et directeur général des Montréalais.

Le visage en charge des séances d'entraînement ne sera donc pas complètement étranger pour Dussault. «Dans ce temps-là, j'aidais un peu partout dans le stade. C'était un job d'été. Je plaçais les cônes, je ramassais les équipements, j'attrapais les ballons des botteurs», se souvient l'entraîneur aujourd'hui âgé de 32 ans. «Là, on parle de quelque chose de complètement différent. J'ai hâte d'être sur place, ça va être enrichissant.»

Voilà déjà quelques années que Dussault voulait apprendre sur les lignes de côté des Alouettes pendant le camp d'entraînement. Cependant, les divers changements d'entraîneurs au cours des dernières saisons compliquaient le processus. «Ce n'était pas évident de me faire inviter. Quand un nouveau coach arrive, il ne veut pas nécessairement ajouter un facteur externe, une distraction supplémentaire. Et c'est normal. Mais cette fois, Jim Popp m'a appelé pour me dire "Go, on va t'accueillir."»

Ainsi, le 27 avril, Dussault mettra le cap sur la Floride pour épier les joueurs de première année des Alouettes dans le cadre d'un mini-camp de deux jours. «Je vais d'abord devoir me familiariser avec les terminologies et les façons de faire chez les Alouettes», admet-il.

Puis, à compter du 25 mai, c'est sur le terrain de l'Université Bishop's qu'il participera au camp officiel de l'équipe. Dussault devrait alors être affecté au groupe de joueurs en défensive, une unité qu'il coordonnera d'ailleurs chez les Diablos en 2016. «J'aurai peut-être un plus de tâches à ce moment. Je dois d'abord démontrer que je maîtrise bien l'environnement. Mais ce qui est certain, c'est que je vais ramener du bagage intéressant aux Diablos», mentionne celui qui connaît bien le centre-arrière des Alouettes, Jean-Christophe Beaulieu, avec qui il a souvent collaboré au sein du programme de football de l'Académie les Estacades.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer