Serge Aubry a le hockey dans le sang!

Serge Aubry a eu le privilège de fouler...

Agrandir

Serge Aubry a eu le privilège de fouler la surface de jeu du Centre Bell. Un souvenir impérissable pour le conseiller municipal de Shawinigan.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claude Loranger
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Conseiller municipal à la ville de Shawinigan, SERGE AUBRY a enregistré au compteur, le dimanche de Pâques, son 100e match de hockey dans des ligues de garage du Centre-Mauricie.

Jetons un coup d'oeil sur son plan de match hebdomadaire au hockey adulte... Il enfile les patins trois jours par semaine sur l'heure du midi, soit les lundis, mercredis et vendredis au Centre Gervais Auto, avec le groupe communément appelé les «Bonhommes» chez les 50 ans et plus. Puis il saute dans la mêlée le dimanche en matinée à l'aréna de Saint-Boniface. Finalement, entre deux réunions à la table du conseil de ville de Shawinigan, il se rend illico à l'aréna pour chausser les patins avec les boys...

Un duo défensif Aubry et Angers

Le défenseur Aubry (il aura 68 ans le 26 mai prochain) tire bien son épingle du jeu, au dire de nos éclaireurs. Tous les vendredis, il fait équipe à la ligne bleue avec le maire MICHEL ANGERS, un autre grand passionné au hockey adulte de la Cité de l'énergie.

Parmi ses coéquipiers, il y a DENIS GRONDIN, PAUL GUERTIN, BUGGY CHAREST, JEAN-CHARLES PELLETIER, PAUL AYOTTE et GAÉTAN PILOTTE. Et il se dit privilégié d'avoir côtoyé un certain ANDRÉ PRONOVOST sur la surface glacée à un certain moment.

En passant, Aubry n'oubliera pas de sitôt sa sortie au Centre Bell en novembre dernier avec une belle brochette de hockeyeurs de la Mauricie qui ont foulé la surface glacée du CH.

Robidas, Brière et Girard

Fan invétéré des Cataractes depuis des lunes, STÉPHANE ROBIDAS et feu MICHEL BRIÈRE ont toujours été ses favoris. Aujourd'hui, son choix s'arrête sur SAMUEL GIRARD, la jeune merveille de 17 ans dans le camp des Cats.

Outre le hockey, Aubry (un ancien de la Belgo pendant quatre décennies) excelle dans d'autres disciplines, notamment aux quilles à la Place Biermans ainsi qu'au golf dans les allées du club Grand-Mère.

Sa recette pour garder la forme: bouger, être actif et avoir une saine alimentation.

Chapeau bas devant SERGE AUBRY pour qui la politique et le sport ne font qu'un!

En vitesse

Les olympiens MARCEL JOBIN et CLAUDE FERRAGNE seront parmi les invités de marque à la quatrième Soirée homard et vin de la Fédération québécoise d'athlétisme (FQA) qui aura lieu le 20 mai, au Centre des loisirs de Saint-Laurent, dans la région métropolitaine. Ce grand happening se tiendra sous le thème «Célébrons le 40e anniversaire des Jeux olympiques de Montréal».

Marcel Jobin se souviendra des Jeux olympiques de... - image 3.0

Agrandir

Marcel Jobin se souviendra des Jeux olympiques de Montréal de 1976.

Parlant des Olympiques de 1976 à Montréal, rappelons que les Mauriciens DAVE HILL (1500 m), LUC TOUSIGNANT (handball), ROBERT PELLETIER (cyclisme) et, bien entendu, le grand JOBIN (20 km marche) y ont participé. Il est également bon de noter que CLAUDE MONTMINY faisait partie du groupe des porte-drapeaux.

Les Estacades midget AAA, les Dragons du Collège Laflèche, les Patriotes de l'UQTR, les Barons Plante Sports du Cap et, finalement, le Blizzard de Trois-Rivières (tous les clubs de premier plan dans l'agglomération trifluvienne) ont remisé leur équipement dans le placard pour de bon, après avoir subi l'élimination dans le derby printanier. De toute façon, les Cataractes sont équipés pour veiller tard. Go Cats Go!

ALAIN GUILBERT, président de la Fondation prévention suicide les Deux Rives (FPSDR), a eu la main heureuse en s'assurant de la présence de MICHEL BLANCHETTE, grand manitou de MBI, en tant que président d'honneur de la troisième édition du Tournoi de golf pour la vie, formule 9 trous, prévu le 26 mai au club Godefroy. Pour des réservations : LUC MASSICOTTE (819 379-9893, poste 11) ou par courriel à luc.massicotte@prevention-suicide.qc.ca...

Bravo tout spécial à MARIE-CLAUDE GENDRON (physiothérapeute des Barons Plante Sports) qui est fidèle au poste depuis plusieurs saisons au hockey senior mauricien!

Le très estimé commentateur politique JEAN LAPIERRE, qui a perdu la vie de façon tragique mardi, était un grand amateur de sport automobile et il ne ratait jamais l'occasion d'assister au GP3R.

En lever de rideau de la série opposant Sherbrooke et Shawinigan (LHJMQ) au Centre Gervais Auto, le Trifluvien Claude Caron était ravi de revoir MARCO PIETRONIRO, CHRIS BARTOLONE, JOCELYN THIBAULT, STEVE LAROUCHE, STÉPHANE JULIEN et JEAN-FRANÇOIS LABBÉ, qui ont tous joué pour les Draveurs du temps où il dirigeait les destinées des ex-juniors trifluviens. Vingt-cinq ans plus tard, plein de souvenirs lui ont trotté dans la tête!

Y a-t-il quelqu'un qui pourrait m'expliquer pourquoi CAREY PRICE n'a pu exercer un rôle de grand leader auprès de ses coéquipiers depuis qu'il soigne une blessure au bas du corps? Avez-vous entendu MICHEL THERRIEN à l'après-match jeudi à Tampa? «Carey, c'est un leader juste par sa présence...» Où serait le CH au classement avec le vrai capitaine Price dans l'entourage de l'équipe depuis novembre dernier?

Francis Désilets... - image 4.0

Agrandir

Francis Désilets

À sa toute première saison dans les collèges américains, l'athlète de Saint-Maurice FRANCIS DÉSILETS connaît des débuts fracassants avec la formation du Clarendon College de l'État du Texas. L'ancien des programmes des Estacades et des Dragons de Baseball CRM présente une moyenne impressionnante au bâton de ,442 avec 3 circuits et 37 points produits en 104 apparitions à la plaque. Celui qui endosse l'uniforme des Aigles Junior Plante Sports durant la période estivale a également 14 coups de deux buts à sa fiche. Bravo Francis!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer